Sansevieria Thunberg 1794

Publication : Prodromus Plantarum Capensium 1: [XII], 65 (1794).
Type : Sansevieria thyrsiflora Thunberg, Prodromus Plantarum Capensium 1: [XII], 65 (1794), nom illégitime superflu pour Aloe hyacinthoides Linné, Species Plantarum 1: 321 (1er mai 1753).

Description

Plantes vivaces herbacées à arbustives, d’une hauteur de 30 cm à 2 mètres selon les espèces, à rhizomes plus ou moins enterrés, qui émettent des rejets. Certaines espèces présentent des tiges, mais la plupart sont acaules. Feuilles rigides, oblongues, ou érigées en lames pointues, larges ou fines, enroulées en forme de gouttière ou cylindriques, parfois surmontées d’une aiguille, regroupées en rosettes ou étalées en éventail. Ces plantes sont adaptées aux périodes de sécheresse, elles stockent l'eau dans leurs feuilles qui sont recouvertes d'une cuticule qui limite l'évapotranspiration. Elles procèdent selon le métabolisme CAM, comme toutes les succulentes, qui leur permet de survivre en milieu aride.
On distingue :
- les espèces à feuilles plates sans tige
- les espèces à feuilles plates avec tige ou courte tige
- les espèces à feuilles rondes ou presque rondes sans tige
- les espèces à feuilles rondes ou presque avec tige ou courte tige.
Marbrées, pour la plupart, elles peuvent être marginées de blanc, crème ou jaune, ou simplement vert uni. Les plantes juvéniles ne ressemblent pas aux adultes et rendent l’identification difficile. Floraison assez éphémère mais parfumée, au printemps ou en été, hampe florale pourvue de bractées, grappe de petites fleurs blanches, crème ou verdâtres à pétales fins et longues étamines. Fruits : baies rouges ou oranges contenant les graines.

Classification

Famille : Dracaenaceae
Sous-famille : Nolinoideae
Tribu : Dracaeneae

Culture

Poussant généralement à l’ombre ou mi-ombre dans leur habitat d’origine, ces plantes s’accommodent facilement de l’intérieur des habitations, mais avec un bon apport de luminosité pour garder leurs couleurs (panachures, zébrures, marbrures). Substrat assez drainant, mais riche, laisser sécher complètement le substrat entre deux arrosages. Apport d’engrais très dilué possible, tous les deux arrosages. Très tolérantes, elles acceptent même l’eau calcaire (calcicoles), mais surtout pas l’humidité stagnante. Températures au-dessus de 10°, sous peine de les perdre, elles peuvent facilement passer la belle saison en extérieur, à mi-ombre. Le nettoyage des feuilles doit se faire juste avec une éponge ou un papier de ménage humide, à l’eau de pluie de préférence, pour permettre à la plante de respirer. Ne jamais utiliser de produit lustrant.

Multiplication :
*Division : très facile, au moment du rempotage (tous les 3 à 4 ans), par séparation de touffes, avec un outil tranchant et propre. Ne pas arroser pendant 2 ou 3 semaines, le temps que les “coupes” des rhizomes cicatrisent.
*Bouturage : couper une feuille en tronçons de 5-6 cm, repiquer (attention au sens de pousse) après séchage d’une semaine dans un substrat léger (sable ou vermicullite).
*Semis : Germination très longue, certains préconisent la stratification pour une germination dans des délais raisonnables.
Dans une terrine, avec un substrat 3/3, placée dans une ambiance chaude (21 à 25°), gardée humide. Dès que les plantules apparaissent (quelquefois au bout d’un an et croissance très lente), espacer les arrosages et surtout pas plus d’une fois par semaine, même en période très chaude.

Maladies et parasites : Très résistante, la Sansevieria ne subit pratiquement aucune attaque, à part les cochenilles farineuses, qui pourront facilement être éradiquées avec un traitement à l’alcool passé au chiffon, avec un coton ou un pinceau.

Étymologie

Nommée par Thunberg en 1794, (Sansevieria aethiopica découverte en Ethiopie lors d’un de ses voyages de retour vers l’Europe), l’espèce doit son nom à un ami du naturaliste, Raimondo de Sangro, prince de Sansevero (1710-1771). Les appellations Sanseviera, Sanseveria, Sansévière, sont parfois utilisées et tolérées.

Anecdotes

Souvent surnommée « langue de belle-mère » pour la plupart de ses espèces.
Nommée Dracaena dans la nouvelle nomenclature, nous nous réfèrerons ici à son ancien nom, qui reste encore accepté.

Utilisations : Dans certaines régions d’Afrique, la Sansevieria est utilisée pour ses fibres. La sève de certaines espèces a des qualités antiseptiques et est utilisée comme pansements traditionnels. Quelques espèces toxiques sont mâchées, mélangées avec des larves toxiques de coléoptères, et deviennent ainsi un poison mortel dont certaines tribus se servent pour enduire leurs flèches (Bushmans).
Plante d’ornement : très facile à cultiver et garder à long terme, la Sansevieria se prête même à la culture en intérieur, très tolérante. Et comme certains lui prêtent des propriétés dépolluantes, elle revient sérieusement « à la mode ». Sa résistance à tous les mauvais traitements en fait une excellente candidate à conseiller aux « succulentophiles débutants » ou à tous ceux qui n’ont pas « la main verte ».

Répartition géographique

Afrique, surtout orientale, jusqu’en RSA, péninsule arabique, Inde, iles de l’océan indien, sud-est du continent asiatique et iles indonésiennes. Zones tropicales.
Habitat : bosquets xérophiles, savanes herbeuses, fourrés secs, forêts claires, mais surtout sols rocailleux ou sableux.

Site spécialisé

https://prota4u.org/database/protav8.asp?fr=1&g=pe&p=Sansevieria+aethiopica+Thunb.

Publications spécialisées

- https://sansevieria-international.org/species-and-cultivars/ https://sansevieria-international.org/
- www.sanseverix.com
- The genius Sansevieria (2016) Andrew S. Baldwin, Robert H. Webb (en anglais)
- https://fr.wikipedia.org/wiki/Sansevieria
http://www.catalogueoflife.org/col/search/all/key/Sansevieria/match/1
- Ruscaceae: Muguet de Mai, Sansevieria, Aspidistra, Sansevieria Trifasciata, Polygonatum, Beaucarnea, Nolina, Beaucarnea Recurvata (Français) Broché – 7 août 2010
- David Longman, Comment soigner vos plantes d'intérieurs, Bordas, 1980, 200 p. (ISBN 2040110070), p. 160-161.
- B.C. Wolverton, Interior Landscape Plants for Indoor Air Pollution Abatement, NASA, 1989, 22 p. (lire en ligne [archive]).

https://www.cactuspro.com/biblio/fr:sansevieraonline en allemand

Numéros de collecte

Vous pouvez chercher les numéros de collecte pour ce genre dans :

Forum

Vous pouvez faire une recherche sur le forum.

Auteur

nymphea (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 09/02/2020, mise à jour le 12/03/2020.


Sansevieria cylindrica
Sansevieria cylindrica


Sansevieria cylindrica
Sansevieria cylindrica


Sansevieria cylindrica
Sansevieria cylindrica


Sansevieria stuckyi
Sansevieria stuckyi


Sansevieria trifasciata
Sansevieria trifasciata


Sansevieria trifasciata
Sansevieria trifasciata


Plus de photos de Sansevieria avec Google images.

Fiches de botanistes :

image non disponible Thunberg, Carl Peter

Fiches d'espèces :

image non disponible Sansevieria arborescens Cornu ex Gérôme & Labroy 1903
image disponible Sansevieria bacularis Pfennig ex A.Butler & Jankalski 2010
image non disponible Sansevieria conccina N. E. Brown 1915
image disponible Sansevieria cylindrica Bojer ex Hooker 1859
image disponible Sansevieria erhenbergii Schweinf. ex Baker 1875
image disponible Sansevieria francisii Baltasar Juan Chahinian 1995
image non disponible Sansevieria hallii B. J. Chahinian 1996
image non disponible Sansevieria hyacinthoides (L.) Druce 1875
image disponible Sansevieria kirkii John Gilbert Baker 1887
image disponible Sansevieria masoniana B. J. Chahinian 2000
image non disponible Sansevieria metallica Gérôme & Labroy 1903
image non disponible Sansevieria parva N. E. Br 1915
image disponible Sansevieria pinguicula Peter Rene Oscar Bally 1943
image non disponible Sansevieria roxburghiana Schult. & Schult.f. 1829
image disponible Sansevieria stuckyi God. -Leb
image disponible Sansevieria trifasciata Prain 1903

Fiches de synonymes :

Fiche de synonyme Sansevieria bequaertii De Wild 1921
Fiche de synonyme Sansevieria dooneri Nicholas Edward Brown 1915
Fiche de synonyme Sansevieria zanzibarica Gérôme & Labroy 1909




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
https://www.cactuspro.com/encyclo