Sedum Linné 1753

Publication : Species Plantarum [ed.1] : 430 (1753).

Description

Genre le plus important de la famille des Crassulacées avec ses 420 espèces
Nom commun : Orpin
Ce sont des plantes vivaces ou annuelles, à rameaux érigés ou couchés s’enracinant au contact du sol. Certaines espèces forment des rosettes. Quelques Sedum atteignent 1m de haut (S. frutescens et oxypetalum) mais la plupart mesurent 5-20cm de haut.

Les tiges sont parfois épaissies et lignifiées à la base. Les racines sont généralement fibreuses et dans quelques cas tubéreuses. Les feuilles sont alternes, rarement opposées ou verticillées par 3 ou 4. Elles sont sessiles ou pétiolées, succulentes et cylindriques, semi-cylindriques ou planes. Les tiges fertiles souvent érigées, sont terminales ou quelquefois axillaires. Les inflorescences en cymes ou corymbes comportent habituellement des bractées (1 à 2 par fleurs).

Les fleurs majoritairement 5-mères (pièces florales par multiple de 5) peuvent varier de 3-mères à 12-mères. Elles sont sessiles ou pédicellées. Les sépales sont verts, sessiles ou libre et éperonnées. Ils sont souvent plus courts que les pétales. Les pétales sont soit jaunes, blancs, roses, pourpre ou rougeâtre. Ils sont libres ou légèrement connés. Les anthères sont globulaires à oblongues, jaune à rouge parfois blanchâtre ou rose. Les carpelles sont habituellement sessiles et faiblement connés à la base, moins fréquemment libres.

Les fruits sont érigés ou en étoile.
Les graines font environ 1mm. Elles sont ovoïdes à ellipsoïdales.

Pour résumer, ce genre est définit par :
Espèces herbacées, le plus souvent vivaces avec des feuilles entières et alternes, avec un seul hydatode en position abaxiale et subapicale. Les fleurs sont 5-mères, obdiplostémones et dialypétales.

Cependant, certaines espèces diffèrent par un ou deux caractères de cette description.

Cytologie : 2n = 4 à 640.

Ce genre est divisé en deux sous-genres :
1. Sous-genre Sedum :
Plantes généralement glabres ou rarement avec des poils non glanduleux. Les sépales sont libres à leur base, sessiles et souvent inégaux. Le tégument des semences est réticulé ou réticulé-papilleux.
2. Sous-genre Gormania :
Plantes souvent glanduleuses-pubescentes. Les sépales sont sessiles et de même taille. Le tégument des semences est strié, nervuré ou bi-papilleux.

Classification

Famille : Crassulaceae
Sous-famille : Sedoideae
Tribu : Sedeae
Sous-tribu : Sedinae

Culture

Les Sedum se maintiennent facilement en culture et sont peu exigeants.

Espèces rustiques :
On entend par « rustique » des espèces pouvant pousser à l’extérieur sans protection particulière contre le froid et l’humidité.
Les plantes sont installées en potée ou en pleine terre dans un sol bien drainé et en plein soleil. Les plantes en pot peuvent être arrosées à la belle saison tout en laissant sécher le substrat entre 2 arrosages.

Espèces non rustiques :
Il s’agit de la majorité des espèces en culture.
Espèces à maintenir en serre toute l’année ou au moins pour la mauvaise saison (octobre à mai). Hiverner au sec, à la lumière avec une température comprise entre 5 et 10°C . Le substrat à utiliser est un mélange standard 3 tiers.

Multiplication :
Pour des raison de facilité, on se tournera vers la multiplication végétative. Le bouturage est très facile : soit de feuille, soit de tige, sans précaution particulière.
On peut aussi opérer par division de touffe en rempotant immédiatement après.

Le semis est possible mais plus contraignant. Les graines sont fines et les plantules restent petites pendant un long moment.

Étymologie

Du latin Sedare : apaiser (Sedum est l’ancien nom latin de la Joubarbe , que l’on plantait sur les toits pour se protéger de la foudre en apaisant la colère des dieux). Autre hypothèse (moins probable) : pourrait provenir du latin Sedere, s’asseoir, en relation avec la forme en coussin de certaines espèces.

Anecdotes

Répartition géographique
Ce genre est présent à travers toutes les zones sub-tropicales et tempérées de l’hémisphère nord. Quelques espèces se rencontrent dans le Centre-Est Africain et en Amérique du Sud.
L’Amérique offre la plus grande diversité du genre avec 170 espèces dont 120 pour le Mexique. Vient ensuite l’Asie avec 140 espèces et pour finir les régions Eurasiennes (Europe, proche Orient, Nord et Centre Afrique, et Iles atlantiques) avec 100 espèces.
Ce nombre réduit pour l’Eurasie s’explique par les glaciations du quaternaire. La végétation en Asie et en Amérique n’a pas eu d’obstacles pour évoluer vers le sud lors du refroidissement. En Europe, les montagnes (Alpes et Pyrénées) et la Méditerranée ont fait barrière et ont empêché la flore de descendre vers le sud.

Les Sedum de chaque continent sont endémiques de leur continent respectif sauf deux exceptions eurasiennes :
- Sedum villosum que l’on retrouve dans l’est du Canada (îles du Golf du St Laurent).
- Sedum aetnense, qui a été signalé dans l’Ouest de la Chine (Tien-Shan). Cette indication n’a jamais été confirmée dans la littérature moderne.

Les Sedum en France
La petite flore succulente française est représentée en grande partie par 30 espèces de Sedum dont une espèce est naturalisée (S. multiceps). Certaines sont communes sur l’ensemble du territoire, d’autres en revanche, sont limitées à une ou deux régions.

Ecologie
Ce sont des plantes pionnières, capables de pousser dans des milieux inhospitaliers (sans parler du manque d’eau). Certaines espèces ont été observées sur serpentine, d’autres installées à quelques mètres de la mer et subissant les embruns sans avoir l’air d’en souffrir.
La pollinisation est entomophile. La dissémination des graines se fait par l’eau et le vent.

Utilisations particulières
Les toits végétalisés :
Depuis quelques années, certains pays ont compris qu’une couverture végétale sur le toit d’un bâtiment était une isolation particulièrement performante et naturelle. Les Sedum sont parfaitement indiqués pour cette utilisation. Ils sont capables de pousser dans une faible épaisseur de terre, nécessitent peu d’entretien, ont des racines retenant bien le substrat, résistent à la sécheresse et sont esthétiques en toutes saisons.

Alimentation :
Certains Sedum (ex : Sedum album) peuvent se consommer mélangés à d’autres plantes.

Protection :
56 espèces sont inscrites sur les listes de l’IUCN (Union International pour la Conservation de la Nature ) dont aucune ne se trouve sur le territoire français. Certaines de ces espèces ne sont plus valables car elles ont été mises en synonymie. Mais cela importe peu en terme de conservation, puisqu’il s’agit de populations bien spécifiques, donc importantes à conserver.
Sedum andegavense, seule espèce protégée en France est absente des listes IUCN. Ceci s’explique par le fait que cette espèce est commune en d’autres régions du monde.

Publications spécialisées

Généralités :
HART Henk’t, Illustrated handbook of succulent plants (Crassulaceae). Edité par Urs Eggli
HART Henk’t, Sedums of Europe
Sedum de la flore française :
COSTE H., 1906. – Flore descriptive et illustrée de la France, de la Corse et des contrées limitrophes.
FOURNIER P., 1934-1940. – Les Quatre Flores de la France, Corse comprise (générale, alpine, méditerranéenne, littorale).

Numéros de collecte

Vous pouvez chercher les numéros de collecte pour ce genre dans :

Forum

Vous pouvez faire une recherche sur le forum.

Auteur

florent (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 08/06/2001, mise à jour le 28/01/2008.


Sedum pachyphyllum
Sedum pachyphyllum


Sedum greggii
Sedum greggii


Sedum rubrotinctum
Sedum rubrotinctum


Sedum palmeri
Sedum palmeri


Sedum cepaea
Sedum cepaea


Sedum dasyphyllum v. dasyphyllum
Sedum dasyphyllum v. dasyphyllum


Sedum forsterianum
Sedum forsterianum


Sedum greggii
Sedum greggii


Sedum mocinianum
Sedum mocinianum


Sedum hirsutum
Sedum hirsutum


Sedum multiceps
Sedum multiceps


Plus de photos de Sedum avec Google images.

Fiches de botanistes :

image disponible Forsskål, Pehr
image non disponible Kéraudren, Monique
image non disponible L'Héritier de Brutelle, Charles Louis
image disponible Linné, Carl von
image non disponible Redouté, Pierre Joseph

Fiches d'espèces :

image disponible Sedum acre
image disponible Sedum album
image disponible Sedum alpestre Villars 1779
image non disponible Sedum amplexicaule ssp. amplexicaule De Candolle 1808
image disponible Sedum andegavense (De Candolle) Desvaux
image disponible Sedum anglicum Hudson 1778
image disponible Sedum annuum 1753
image disponible Sedum anopetalum De Candolle 1808
image disponible Sedum atratum 1763
image non disponible Sedum x brevieri Chassagne 1956
image disponible Sedum brevifolium De Candolle 1808
image disponible Sedum caeruleum 1771
image non disponible Sedum caespitosum (Cavanilles) De Candolle 1828
image disponible Sedum candollei R. Hamet 1929
image disponible Sedum cepaea
image disponible Sedum confusum Hemsley 1878
image disponible Sedum dasyphyllum 1753
image disponible Sedum dasyphyllum v. glanduliferum (Gussone) Moris 1840
image disponible Sedum dendroideum De Candolle 1828
image disponible Sedum forsterianum Smith 1808
image disponible Sedum fragrans 't Hart 1983
image disponible Sedum hirsutum Allioni
image non disponible Sedum litoreum Gussone 1826
image non disponible Sedum x luteolum Chaboisseau 1863
image non disponible Sedum mexicanum Britton 1899
image non disponible Sedum monregalense Balbis 1804
image non disponible Sedum montanum ssp. montanum Perrier & Songeon 1864
image disponible Sedum multiceps Cosson & Durieu 1862
image disponible Sedum nevadense Cosson 1852
image non disponible Sedum nussbaumerianum Georg Bitter 1923
image disponible Sedum pachyphyllum Rose 1911
image disponible Sedum palmeri S. Watson
image disponible Sedum rubens 1753
image disponible Sedum rubrotinctum R.T. Clausen
image disponible Sedum rupestre 1753
image disponible Sedum sediforme (Jacquin) Pau 1909
image disponible Sedum sexangulare
image disponible Sedum villosum 1753

Fiches de synonymes :

Fiche de synonyme Cotyledon sedoides De Candolle 1808
Fiche de synonyme Crassula andegavensis De Candolle 1815
Fiche de synonyme Mucizonia sedoides (De Candolle) D.A. Webb 1961
Fiche de synonyme Petrosedum reflexum () Grulich 1984
Fiche de synonyme Sedum adolphi Raymond Hamet 1912
Fiche de synonyme Sedum aizoon 1753
Fiche de synonyme Sedum albescens Haworth 1821
Fiche de synonyme Sedum album ssp. micranthum (Bastard ex De Candolle) Syme
Fiche de synonyme Sedum altissimum Poiret 1798
image disponible Sedum anacampseros
Fiche de synonyme Sedum aureum Wirtgen 1853
Fiche de synonyme Sedum boloniense Loiseleur
Fiche de synonyme Sedum cruciatum De Candolle 1805
Fiche de synonyme Sedum elegans Lejeune 1811
Fiche de synonyme Sedum heptapetalum Poiret 1789
Fiche de synonyme Sedum hybridum 1753
Fiche de synonyme Sedum maximum 1753
Fiche de synonyme Sedum micranthum Bastard ex De Candolle 1815
Fiche de synonyme Sedum mite Gilibert
Fiche de synonyme Sedum nicaeense Allioni 1785
Fiche de synonyme Sedum ochroleucum D.A.Webb 1964
Fiche de synonyme Sedum ochroleucum ssp. montanum (Perrier & Songeon) D.A. Webb 1961
Fiche de synonyme Sedum oppositifolium Sims 1816
Fiche de synonyme Sedum pruinatum Brotero 1804
Fiche de synonyme Sedum purpurescens (Tausch) Koch 1846
Fiche de synonyme Sedum purpureum () Schultes 1814
image disponible Sedum reflexum 1755
Fiche de synonyme Sedum reflexum ssp. montanum (Perrier & Songeon) Bonnier 1921
Fiche de synonyme Sedum rubrum () Thellung 1912
Fiche de synonyme Sedum sieboldii
Fiche de synonyme Sedum sieboldii cv. 'Mediovariegatum'
image disponible Sedum spectabile
image disponible Sedum spurium Marschall von Bieberstein 1808
Fiche de synonyme Sedum stellatum 1753
Fiche de synonyme Sedum telephium ssp. maximum () Rouy & E.G. Camus 1901
Fiche de synonyme Sedum telephium ssp. telephium
Fiche de synonyme Sedum vermiculifolium P. Fournier 1935
Fiche de synonyme Sedum villosum ssp. nevadense (Cosson) Nyman 1879
Fiche de synonyme Umbilicus sedoides De Candolle 1828




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
https://www.cactuspro.com/encyclo