Sedum cepaea Linné

Description

Description :Plante annuelle ou bisannuelle finement pubescente à racines fragiles.
Les feuilles d'un vert pâle sont planes et oblongues. Elles mesurent entre 1 et 3 cm. Elles sont opposées ou verticillées sur le bas de la tige, alternes sur le haut.
Les inflorescences peuvent atteindre jusqu'à 40 cm de hauteur. Les fleurs sont formées de 5 pétales, 5 sépales et 10 étamines. Blanches ou roses, elles apparaissent entre mai et juillet.
Le fruit est un follicule érigé blanchâtre. Les graines sont ovoïdes et marron clair.

Remarque :
Une forme à inflorescence plus compacte est commune en Anatolie et en Grèce.

Une forme cristée existe chez ce taxon. Les fleurs sont fasciées. Les feuilles peuvent virer au violet sous un soleil intense. Cette forme est fidèle de semis.

Sedum cepaea est la tête de série du groupe Cepaea incluant les espèces proches S. lampusae , S. microstachyum et S. cyprium.

Culture

Cette espèce n'étant pas la plus spectaculaire, peu de jardiniers la cultivent. Sa culture n'est pas compliquée pour autant. La multiplication par semis est facile sous abri non chauffé en avril. Les plantes sont repiquées au jardin en mai dans un sol se ressuyant facilement, au soleil ou à mi-ombre. Des semis spontanés sont possibles les années suivantes.

Étymologie

Du latin Sedare : apaiser (Sedum est l'ancien nom latin de la Joubarbe, que l'on plantait sur les toits pour se protéger de la foudre en apaisant la colère des dieux). Autre hypothèse (moins probable) : pourrait provenir du latin Sedere : s'asseoir, en relation avec la forme en coussin de certaines espèces.
Cepaea : de Cepa, l'oignon. Les inflorescences de Sedum cepaea avec leurs fleurs blanches peuvent rappeler celles de l'oignon.

Habitat

Sedum cepaea est présent dans le centre et le sud de l'Europe (excepté la péninsule ibérique), en Turquie occidentale et dans le nord de l'Afrique. Il pousse à des altitudes comprises entre 0 et 1500m.
Une station en Crête a été récemment découverte en 2001 par Deschâtres et Greuter.
En France, cette espèce couvre l'ouest et la moitié sud. Quelques localités isolées dans les Vosges sont à signaler.
Ce Sedum pousse en milieu relativement frais : pieds de rochers ou de murs, talus sablonneux, haies et bois. On le rencontre parfois en vallons encaissés et humides en compagnie de fougères (Polystichum setiferum,…).

Anecdotes

Capable de pousser dans un panel de milieux bien différents, cette espèce peut se présenter sous divers aspects. Des botanistes en ont nommé quelques unes.
Voici quelques exemples :
Sedum cepaea v. gracilescens qui possède des rosettes plus plates.
Sedum galioïdes, parfois placé en sous-espèce ou variété de Sedum cepaea est cité dans certaines flores françaises. Il s'en distingue par des feuilles plus larges et des pétales souvent lavés de pourpre.
Ces deux taxa ne sont pas reconnus et doivent être inclut sous Sedum cepaea type.

Photo prise en août 2005 à la Motte-de-Galaure (Drôme). La plante poussait dans une fissure de mur en pierres sèches.

Publications spécialisées

Species. Plantarum [ed.1] : 431 (1753).
Sedums of Europe de Henk't Hart. Edité par Urs Eggli
Illustrated handbook of succulent plants (Crassulaceae). Edité par Urs Eggli

Numéros de collecte

Vous pouvez chercher les numéros de collecte pour cette espèce dans :

Forum

Vous pouvez faire une recherche sur le forum.

Auteur

jeff (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 19/10/2005.


Ajouter à vos listes :
J'en propose
   
J'en cherche
   
Une de mes préférées
    aide sur les listes

Espèce proposée par :
tephro49
Sedum cepaea
Sedum cepaea


Plus de photos de Sedum cepaea avec Google images.

Fiches de botanistes :

image disponible Linné, Carl von

Fiche du genre :

image disponible Sedum Linné 1753

Synonymes :

Aucune fiche.

Espèces du même genre :

image disponible Sedum acre Linné
image disponible Sedum album Linné
image disponible Sedum alpestre Villars 1779
image non disponible Sedum amplexicaule ssp. amplexicaule de Candolle 1808
image disponible Sedum andegavense (de Candolle) Desvaux
image disponible Sedum anglicum Hudson 1778
image disponible Sedum annuum Linné 1753
image disponible Sedum anopetalum de Candolle 1808
image disponible Sedum atratum Linné 1763
image non disponible Sedum x brevieri Chassagne 1956
image disponible Sedum brevifolium de Candolle 1808
image disponible Sedum caeruleum Linné 1771
image non disponible Sedum caespitosum (Cavanilles) de Candolle 1828
image disponible Sedum candollei Raymond-Hamet 1929
image disponible Sedum cepaea Linné
image disponible Sedum confusum Hemsley 1878
image disponible Sedum dasyphyllum Linné 1753
image disponible Sedum dasyphyllum v. glanduliferum (Gussone) Moris 1840
image disponible Sedum dendroideum de Candolle 1828
image disponible Sedum forsterianum Smith 1808
image disponible Sedum fragrans t Hart 1983
image disponible Sedum hirsutum Allioni
image non disponible Sedum litoreum Gussone 1826
image non disponible Sedum x luteolum Chaboisseau 1863
image non disponible Sedum mexicanum Britton 1899
image non disponible Sedum monregalense Balbis 1804
image non disponible Sedum montanum ssp. montanum Perrier & Songeon 1864
image disponible Sedum multiceps Cosson & Durieu 1862
image disponible Sedum nevadense Cosson 1852
image non disponible Sedum nussbaumerianum Bitter 1923
image disponible Sedum pachyphyllum Rose 1911
image disponible Sedum palmeri S.Watson
image disponible Sedum rubens Linné 1753
image disponible Sedum rubrotinctum R.T.Clausen
image disponible Sedum rupestre Linné 1753
image disponible Sedum sediforme (Jacquin) Pau 1909
image disponible Sedum sexangulare Linné
image disponible Sedum villosum Linné 1753




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
https://www.cactuspro.com/encyclo