Sedum hirsutum Allioni

Publication : Flora Pedemontana [ed.2] : 122 (1785)

Description

Plante vivace d’une hauteur de 3 à 15 cm (taille comprenant les inflorescences).
Les feuilles d’un vert pâle, sont glanduleuses et pubescentes. Elles sont très rapprochées sur les tiges stériles (non florifères) pour former des rosettes compactes.
Les inflorescences en corymbe, portent des fleurs blanches ou rosées. Le calice est 2 à 3 fois plus grand que la corolle. Les pétales à nervures rouges se terminent en pointe. La floraison a lieu de mai à juillet.
Les fruits sont des follicules.

H.’t Hart distingue deux sous-espèces : Sedum hirsutum subsp. hirsutum et subsp. baeticum.
L’espèce type a des rosettes de 1-2 à 4 cm de large et des feuilles de 3 à 8mm de longueur. Elle forme des amas denses de rosettes.
La sous-espèce baeticum, plus robuste, forme des rosette de 4 cm de large, des feuilles de 12-15 mm de longueur et émet des stolons vigoureux.

Dans la bibliographie, une autre sous-espèce est parfois citée : Sedum hirsutum ssp. wilczekianum. Récemment, ce taxon originaire du Maroc a été érigé au rang d’espèce.

Culture

La culture n’est pas très aisée sous doute liée à son écologie saxicole. Ce Sedum ne semble pas apprécier de pousser directement en pleine terre même correctement drainée. La culture en pot lui réussit mieux. Maintenir la plante en situation bien éclairée.
La multiplication se fera par semis ou division de touffe.

Étymologie

Sedum : Du latin Sedare : apaiser (Sedum est l’ancien nom latin de la Joubarbe, que l’on plantait sur les toits pour se protéger de la foudre en apaisant la colère des dieux). Autre hypothèse (moins probable) : pourrait provenir du latin Sedere : s’asseoir, en relation avec la forme en coussin de certaines espèces.

hirsutum : en raison des petits poils qui hérissent ses feuilles.

Habitat

Habitat : Plante du sud-ouest de l’Europe et nord de l’Afrique à des altitudes comprises entre 0 et 1800m.
L’espèce type pousse en Espagne, Portugal, France et en Italie. Sa présence au Maroc semble douteuse.

En France, on la rencontre entre 200 et 1800m et à l’ouest du Rhône : principalement Massif central, Pyrénées et leurs contreforts.
Il existe deux stations exceptionnelles par leurs positions géographiques, à l’est du Rhône.
L'une d'elle est dans la Drôme à Tain l’Hermitage sur le massif de Pierre Aiguille. Ce massif fait partie de ce que l’on nomme dans la Drôme : l’îlot granitique. C’est un très petit secteur correspondant géologiquement à un élément du Massif Central granitique.
L'autre station est en Isère. Cette espèce y avait déjà été observée par le passé mais semblait disparue. Elle a été retrouvée dans un vallon granitique à Reventin-Vaugris en mai 2007.

Peu commune dans le nord de la France, cette plante a été signalée à la Celle-sous-Chantemerle (51), Fontainebleau (77) et dans plusieurs villes de l’Essonne (Arpajon, Etréchy,…). Elle persiste aujourd’hui dans un secteur très restreint du centre-est de l’Essonne.
Quelques stations ont été indiquées dans le Morvan à Villapourçon (58) et dans le Charolais entre la Drée et Saisy (71). Je doute que ces localités existent encore à l’heure actuelle à cause de l’embroussaillement et du reboisement. Une centaine de pieds a été redécouverte non loin de là en 1995 à Auxy.

La sous-espèce baeticum, méridionale, pousse dans le sud de l’Espagne et au Maroc.

Ce Sedum pousse sur rochers siliceux, souvent inséré dans une fissure. Fréquent aussi sur les roches où une légère dépression a permis la formation d’une petite couche d’humus.

Anecdotes

Compte tenu de sa rareté en certaines localités, Sedum hirsutum est soumis à des protections régionales en Région Parisienne et Limousin.

Description originale :
SEDUM Hirsutum N. Tab. 65. Fig 5.
ICON. TAUR. Vol. XII.Tab. 94. F. 5. 6.
Sedum teretifolium hirsutum caule ramosa erecto, petalis aristatis, stamina superantibus, pedunculis unifloris.
Sedum oedieri ic. XXIV.
Loc. Abunde ad rupes circa quasse, & propre Moce. BIENNE.
Descr. Ex radice fibrosa rosulae foliorum, arque ex iis cauliculi ; folia fere teretia, intus planiuscula subhirsuta, apice rubentia. Caules pollicaris altitudinis, rubentes, teretes, non transparentes. Folia caulina alterna, erecta, sessilia, minus hirsuta, majora majis compressa. Sapor subacidus. Cauliculi primum dichotomi, deinde alterne ramosi in pedunculos simplices unifloros abeunt. Calyx ex quinque foliolis succulentis, ellipticis, acuminatis cum spinula subrubente. Flos patens, magnus, calyce major, ex petalis ovatis, aristatis, albis, linea, purpurascente magna subtus divisis, & subhirsutis. Antherae decem obscurae, didylae, filamentis albis insidentes. Germina quinque, plerumque striis rectis purpureis rubentia, dein alba cum totidem stylis, quorum stigmata lutea sunt. Stamina stylis breviora. Petala vero stylos ipsos altitudine superant. Ad ramorum divisiones foliolum positum est. Pedunculi nudi sunt.

Publications spécialisées

HART Henk’t, Sedums of Europe
Illustrated handbook of succulent plants (Crassulaceae). Edité par Urs Eggli
FOURNIER, 1934-1940. Quatre Flores de France.

Numéros de collecte

Vous pouvez chercher les numéros de collecte pour cette espèce dans :

Forum

Vous pouvez faire une recherche sur le forum.

Auteur

jeff (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 14/08/2007, mise à jour le 06/10/2007.


Ajouter à vos listes :
J'en propose
   
J'en cherche
   
Une de mes préférées
    aide sur les listes

Espèce proposée par :
Aucun membre :-(
Sedum hirsutum
Sedum hirsutum


Plus de photos de Sedum hirsutum avec Google images.

Fiches de botanistes :

Aucune.

Fiche du genre :

image disponible Sedum Linné 1753

Synonymes :

Aucune fiche.

Espèces du même genre :

image disponible Sedum acre Linné
image disponible Sedum album Linné
image disponible Sedum alpestre Villars 1779
image non disponible Sedum amplexicaule ssp. amplexicaule de Candolle 1808
image disponible Sedum andegavense (de Candolle) Desvaux
image disponible Sedum anglicum Hudson 1778
image disponible Sedum annuum Linné 1753
image disponible Sedum anopetalum de Candolle 1808
image disponible Sedum atratum Linné 1763
image non disponible Sedum x brevieri Chassagne 1956
image disponible Sedum brevifolium de Candolle 1808
image disponible Sedum caeruleum Linné 1771
image non disponible Sedum caespitosum (Cavanilles) de Candolle 1828
image disponible Sedum candollei Raymond-Hamet 1929
image disponible Sedum cepaea Linné
image disponible Sedum confusum Hemsley 1878
image disponible Sedum dasyphyllum Linné 1753
image disponible Sedum dasyphyllum v. glanduliferum (Gussone) Moris 1840
image disponible Sedum dendroideum de Candolle 1828
image disponible Sedum forsterianum Smith 1808
image disponible Sedum fragrans t Hart 1983
image disponible Sedum hirsutum Allioni
image non disponible Sedum litoreum Gussone 1826
image non disponible Sedum x luteolum Chaboisseau 1863
image non disponible Sedum mexicanum Britton 1899
image non disponible Sedum monregalense Balbis 1804
image non disponible Sedum montanum ssp. montanum Perrier & Songeon 1864
image disponible Sedum multiceps Cosson & Durieu 1862
image disponible Sedum nevadense Cosson 1852
image non disponible Sedum nussbaumerianum Bitter 1923
image disponible Sedum pachyphyllum Rose 1911
image disponible Sedum palmeri S.Watson
image disponible Sedum rubens Linné 1753
image disponible Sedum rubrotinctum R.T.Clausen
image disponible Sedum rupestre Linné 1753
image disponible Sedum sediforme (Jacquin) Pau 1909
image disponible Sedum sexangulare Linné
image disponible Sedum villosum Linné 1753




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
https://www.cactuspro.com/encyclo