Sempervivum tectorum Linné 1753

Publication : Species Plantarum, éd. 1 : 464 (1753).

Description

La joubarbe des toits ou herbe du tonnerre : en référence à sa réputation d'éloigner la foudre.
Cette espèce est la plus robuste du genre en France. Elle peut atteindre 50cm (inflorescences comprises) et ses rosettes font de 3 à 8cm de large.
C’est une plante vivace formant de nombreux rejets à partir de stolons. Elle est légèrement velue à feuilles obovales-oblongues, bordées de cils réguliers et raides, peu rétrécies à la base, à faces glabres non glanduleuses. Les feuilles caulinaires sont oblongues et submucronées.
L’inflorescence en cyme produit des fleurs d’un rose pâle à foncé, entre juin et août. Les fleurs mesurent 20-30mm et sont pédicellées ou subsessiles. Les pétales sont étalés, lancéolés-linéaires, pubescents et 2 fois plus longs que le calice.
Les fruits sont des follicules

C’est une espèce extrêmement variable. De nombreuses sous-espèces, variétés, formes ont été nommées par le passé (voir anecdotes).

Culture

Plante aisée à cultiver à l’extérieur en situation lumineuse avec un substrat bien drainé.
La multiplication se fera en retirant quelques rejets de la plante mère. Le semis est plus contraignant, les graines étant très fines.

Étymologie

Sempervivum : Du latin semper, toujours et vivus, vivant, vert en raison de la résistance de ces plantes à la sécheresse.
tectorum : des toits.

Habitat

C’est une espèce qui vit dans les montagnes d’Europe du Sud-Ouest. Elle est présente du Centre des Pyrénées jusqu’au Sud-Est des Alpes et au Sud des Apennins.

Elle pousse sur les rochers et les pelouses rocailleuses, jusqu’à 2800 m d’altitude. Elle marque une préférence pour les altitudes élevées.

Anecdotes

Sempervivum tectorum est fréquemment cultivé et naturalisé en Europe, de l’Irlande ou de la Scandinavie jusqu’au Caucase et même l’Iran.
En France, de nombreuses flores régionales la citent en tant qu’espèce naturalisée ou échappée des jardins. Elle est souvent inféodée aux vieux murs près des habitations, et, dans la multitude de formes créées, il existe un S. murale décrit par Boreau en 1859 et lié à cet habitat 'urbain'. Par ailleurs, les croyances autour de sa capacité à éloigner la foudre des maisons, où elle s’est retrouvée 'perchée' sur le toit des chaumières a considérablement augmenté son aire de répartition en France. Elle a même été introduite dans certains milieux naturels par des botanistes, comme en Côte d’Or dans les gorges de la Canche ou encore en Corse à Lento.

Taxonomie :
Sempervivum tectorum est une espèce variable dont de multiples formes, peu homogènes et reliées entre elles par des formes intermédiaires, ont été décrites (parfois en tant que sous-espèces ou de variété).
Les flores françaises reconnaissent généralement 4 formes régionales :
Sempervivum tectorum subsp. tectorum, des Alpes
Sempervivum tectorum subsp. arvernense, du Massif -Central
Sempervivum tectorum subsp. boutignyanum, des Pyrénées
Sempervivum tectorum subsp. decoloratum, du Jura
Mais le spécialiste international des Sempervivum Henk’t Hart ne reconnaît que la variété arvernense du Massif Central.

Hybrides naturels:
A la multitude de formes recensées, correspondent de nombreuses dénominations pour les hybrides qui en sont issus (voir sur les fiches de ces taxons respectifs pour plus d’infos). Les botanistes n’ont d'ailleurs pas toujours su à quels parents rapporter certains hybrides. C’est ainsi que P. Fournier dans sa flore de France indique que S. x fauconnetii est un hybride 3 voies (S. arachnoideum x S. tectorum x S. montanum). Alors que seuls S. tectorum et S. arachnoideum sont à l’origine de ce taxon.

On retrouve principalement dans la bibliographie :
Sempervivum x piliferum (arachnoideum x tectorum subsp. tectorum)
Sempervivum x oliveri (arachnoideum × tectorum subsp. boutignyanum)
Sempervivum x pomelii (arachnoideum × tectorum subsp. arvernense)

Mais, selon la nomenclature actuelle, ils devraient s’écrire ainsi :
Sempervivum x piliferum nsubsp. piliferum (arachnoideum x tectorum subsp. tectorum)
Sempervivum x piliferum nsubsp. oliveri (arachnoideum x tectorum subsp. boutignyanum)
Sempervivum x piliferum nsubsp. pomelii (arachnoideum x tectorum subsp. arvernense)

Note : nsubsp. est l’abrégé de nothosubspecies, une unité de rang équivalent à une sous-espèce utilisée pour désigner les subdivisions dans les taxons hybrides.

Description originale :
3. SEMPERVIVUM foliis ciliatis, propaginibus patentibus.
Sempervivum foliis radicalibus carnofis ciliatis, caulinis imbricatis membranaceis, corymbo racemofo reflexo. Hort. cliff. 179. Fl. fuec. 375. Mat. Med. 222. Roy. Lugdb. 457.
Sempervivum majus alterum f. Barba jovis. Dod. Pempt 127.
Sedum majus vulgare. Bauh. Pin. 283.
Habitat in Europea tectis & collibus.

Site spécialisé

http://sempervivophilia.stalikez.info/

Publications spécialisées

Coste H., - Flore descriptive et illustrée de la France, de la Corse et des contrées limitrophes p 248 (1906).
Fournier P., - Les Quatre Flores de la France, Corse comprise p 465 (1934-1940).
Hart ‘t H., Bleij B. & Zonneveld B., - Illustrated handbook of succulent plants (Vol. Crassulaceae).

Numéros de collecte

Vous pouvez chercher les numéros de collecte pour cette espèce dans :

Forum

Vous pouvez faire une recherche sur le forum.

Auteur

jeff (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 28/03/2008, mise à jour le 25/07/2008.


Ajouter à vos listes :
J'en propose
   
J'en cherche
   
Une de mes préférées
    aide sur les listes

Espèce proposée par :
yann, cac86, lio578, edeniateam, saboten, cactus26, vassya
Sempervivum tectorum
Sempervivum tectorum


Sempervivum tectorum
Sempervivum tectorum


Sempervivum tectorum ssp. alpinum
Sempervivum tectorum ssp. alpinum


Sempervivum tectorum ssp. alpinum
Sempervivum tectorum ssp. alpinum


Plus de photos de Sempervivum tectorum avec Google images.

Fiches de botanistes :

image disponible Linné, Carl von

Fiche du genre :

image disponible Sempervivum (Linné) 1753

Synonymes :

Espèces du même genre :

image disponible Sempervivum arachnoideum Linné 1753
image non disponible Sempervivum arachnoideum ssp. tomentosum (C.B.Lehmann & Schnittspahn) Schinz & Thellung 1923
image non disponible Sempervivum x barbulatum Schott 1853
image disponible Sempervivum calcareum Jordan 1849
image non disponible Sempervivum x fauconnetii Reuter 1861
image non disponible Sempervivum x funckii F.Braun ex W.D.J.Koch 1832
image disponible Sempervivum globiferum Linné 1753
image non disponible Sempervivum globiferum ssp. allionii (Jordan & Fourreau) t Hart & B.Bleij 1999
image non disponible Sempervivum grandiflorum Haworth 1821
image disponible Sempervivum montanum Linné 1753
image non disponible Sempervivum montanum ssp. burnatii Wettstein ex Hayek 1922
image disponible Sempervivum tectorum Linné 1753
image disponible Sempervivum tectorum 'Oddity' McPherson 1977
image non disponible Sempervivum tectorum v. arvernense (Lecoq & Lamotte) Zonneveld 1999
image non disponible Sempervivum wulfenii Hoppe ex Mertens & W.D.J.Koch 1831




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
https://www.cactuspro.com/encyclo