Stenocereus gummosus (Engelmann) A.C.Gibson & K.E.Horak

Publication : Annals of the Missouri Botanical Garden 65(4): 1007 (1978 mais publié réellement en 1979).
Basionyme : Cereus gummosus Engelmann

Description

Un cousin arbustif et buissonnant du célèbre "diable rampant" (Stenocereus eruca), qui était important pour les populations locales à la fois pour ses fruits comestibles et pour la pulpe toxique de ses tiges utilisée pour la pèche en rivière.
Cactus colonnaire arbustif et buissonnant de 1-1,5(-3)m de haut, aux tiges gris-vert foncé fortement épineuses de jusqu'à 6m de long sur 3-10cm de diamètre courbes, érigées et retombantes, partant dans toutes les directions. Les parties de tiges entrant à nouveau au contact du sol produisent des racines adventives et forment de nouveaux buissons.
8-9 côtes basses et obtuses, aux aréoles espacées d'environ 2cm, portant 3-6 (-9) épines centrales fortes, aplaties, grises, dont l'une est plus longue et en forme de dague de jusqu'à 4cm de long, et 8-12 épines radiales grisâtres de longueur inégale jusqu'à 1cm de long.
Floraison nocturne, se poursuivant jusqu'en milieu de matinée, en été (juillet à septembre dans son milieu naturel). Fleurs blanches, à tube floral pourpré et segments extérieurs du périanthe roses, odorantes, en forme de long tube prolongé par une corolle ouverte à plat, de 10-14cm de long sur 8cm de diamètre. Péricarpelle épineux.
Fruit verdâtre ovoïde de 6-8cm de diamètre, à pulpe rouge vif. Graines noires.

Culture

Culture facile sans grandes particularités par rapport aux conditions générales de culture de la famille des Cactaceae.
Par sécurité, on évitera de les exposer à des températures inférieures à 7°C. De part son milieu d'origine, doit supporter un substrat calcaire.
Reproduction par semis, voire par bouturage de tiges. Des études portant sur la dormance des graines ont mis en évidence le rôle important joué par l'appareil digestif de certains oiseaux consommateurs des fruits pour lever ces dormances. Plusieurs méthodes artificielles ont été étudiées pour lever cette dormance, et une immersion de 30 secondes dans de l'acide sulfurique concentré a donné les meilleurs résultats, portant le pourcentage de germination à 45%, contre moins de 25% pour les autres méthodes. L'acide sulfurique a un double effet, en détruisant les substances bloquant la germination, et en désagrégeant l'enveloppe de la graine, mais cela reste un produit dangereux, dont l'usage est déconseillé à l'amateur.

Étymologie

Stenocereus: du grec stenos, étroit: cierge aux côtes étroites.
gummosus: du latin gumma, gomme, peut-être en référence au mucilage des tiges qui coulerait puis durcirait à l'air libre en cas de blessure, comme la gomme des cerisiers?

Habitat

Mexique: Basse Californie d'Ensenada jusqu'au cap, ainsi que sur la plupart des îles du Golfe de Californie; également côtes du désert de Sonora, notamment à Punta Sargento. Très belle colonie importante sur la colline au nord d'Ensenada, mais ce cactus est généralement abondant partout.

Anecdotes

Noms vernaculaires: pitaya agria, sour pitaya, dagger cactus (cactus glaive), galloping cactus.
Ecologie: La drosophile et le pitaya agria.
Lorsqu'une tige de Stenocereus gummosus est blessée, les premiers organismes à s'installer dans la plaie sont des bactéries apportées par le vent. Ces bactéries produisent, par fermentation des tiges, de l'éthanol et de l'acide acétique qui attirent en 1 à 5 jours Drosophila mojavensis. Cette drosophile apporte avec elle, outre d'autres bactéries, des champignons, parmi lesquels des levures dont se nourrissent les drosophiles, ainsi que des acariens. Les acariens sont responsables de l'infection de zones blessées inaccessibles aux drosophiles. Ainsi tout un ensemble d'intervenants accélère la dégradation des tissus, favorables au nourrissage des larves de Drosophila mojavensis qui y pond ses œufs. Mais un équilibre se crée car les populations de bactéries atteignent rapidement un niveau plafond qu'elles ne dépasseront pas. De même, Stenocereus gummosus secrète des phytotoxines terpéniques pour se défendre, que les larves de Drosophila mojavensis s'efforcent d'éliminer.
Drosophila mojavensis est spécifique de certains cactus, principalement Stenocereus gummosus, mais aussi, dans le désert de Sonora, Stenocereus thurberi. Ces deux cactus sécrètent des phytotoxines terpéniques, et on ne verra jamais cette drosophile sur un Carnegiea gigantea, un Pachycereus pringlei ou un Lophocereus schottii dont les phytotoxines sont azotées (alcaloïdes) et qui sont les hôtes d'autres espèces de drosophiles. Certaines populations de Drosophila mojavensis ne vont que sur Stenocereus gummosus alors que d'autres sont spécifiques de Stenocereus thurberi, et elles reconnaissent parfaitement leur hôtes à l'odeur dégagées par la putréfaction des tiges. Par ailleurs Stenocereus gummosus pourrit plus rapidement que Stenocereus thurberi et les larves des populations de Drosophila mojavensis qui privilégient ce dernier ont un développement plus lent que les autres.
Ethnobotanique: Le fruit de ce cactus (pitahaya agria) était particulièrement important pour les amérindiens de Basse Californie car leur maturation s'étend d'octobre à décembre alors que les fruits des autres cierges se récoltent plutôt au printemps et en début d'été. Ce décalage assure une nourriture sur une plus grande période de l'année. Les marins européens étaient également consommateurs de ces fruits dont ils faisaient provision lors des escales pour prévenir le scorbut. Les fruits peuvent être consommés frais ou séchés. Selon les avis, il s'agit du fruit de cierge qui possède le meilleur goût, mais certains lui préfèrent celui du Stenocereus thurberi.
Les tiges de ce cactus contiennent des saponines toxiques. Les amérindiens les utilisaient pour pécher le poisson: ils broyaient des tiges dans la rivière et n'avaient plus qu'à ramasser les poissons inconscients. Aucune trace d'utilisation récente ou d'étude du principe actif n'a cependant été trouvée par l'auteur de cette fiche.

Exposition

Vive (luminosité maxi, plein soleil accepté)

Température mini

7°C

Arrosages

Hiver : aucun. Été : moyen.

Substrat

Standard (3 tiers)

Dimensions maximales

Hauteur : 3 m. Largeur : 10 m.

Couleur des fleurs

rose

Publications spécialisées

Article en allemand: Michael Lange, Stenocereus gummosus, fiche à détacher du Kakteen und andere Sukkulenten 49(5): 1998/10 (1998).

Numéros de collecte

Vous pouvez chercher les numéros de collecte pour cette espèce dans :

Forum

Vous pouvez faire une recherche sur le forum.

Auteur

philippe (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 16/12/2004, mise à jour le 18/01/2005.


Ajouter à vos listes :
J'en propose
   
J'en cherche
   
Une de mes préférées
    aide sur les listes

Espèce proposée par :
Aucun membre :-(
Stenocereus gummosus
Stenocereus gummosus


Plus de photos de Stenocereus gummosus avec Google images.

Fiches de botanistes :

image disponible Engelmann, George

Fiche du genre :

image disponible Stenocereus (A.Berger) Riccobono

Synonymes :

Espèces du même genre :

image disponible Stenocereus alamosensis (J.M.Coulter) A.C.Gibson & K.E.Horak 1979
image disponible Stenocereus aragonii (F.A.C.Weber) Buxbaum
image disponible Stenocereus beneckei (Ehrenberg) Buxbaum
image non disponible Stenocereus chacalapensis (Bravo & T.MacDougall) Buxbaum
image non disponible Stenocereus chrysocarpus Sánchez-Mejorada
image non disponible Stenocereus eichlamii (Britton & Rose) Buxbaum ex Bravo
image disponible Stenocereus eruca (Brandegee) A.C.Gibson & K.E.Horak
image disponible Stenocereus fimbriatus (Lamarck) Lourteig
image non disponible Stenocereus fricii Sánchez-Mejorada
image disponible Stenocereus griseus (Haworth) Buxbaum
image disponible Stenocereus gummosus (Engelmann) A.C.Gibson & K.E.Horak
image non disponible Stenocereus humilis (Britton & Rose) D.R.Hunt
image non disponible Stenocereus kerberi (K.Schumann) A.C.Gibson & K.E.Horak
image non disponible Stenocereus laevigatus (Salm-Dyck) Buxbaum
image disponible Stenocereus martinezii (J.G.Ortega) Buxbaum
image disponible Stenocereus montanus (Britton & Rose) Buxbaum
image disponible Stenocereus pruinosus (Otto) Buxbaum
image disponible Stenocereus queretaroensis (F.A.C.Weber) Buxbaum
image non disponible Stenocereus quevedonis (J.G.Ortega) Buxbaum
image non disponible Stenocereus standleyi (J.G.Ortega) Buxbaum
image non disponible Stenocereus stellatus (Pfeiffer) Riccobono
image disponible Stenocereus thurberi (Engelmann) Buxbaum
image non disponible Stenocereus thurberi ssp. littoralis (Brandegee) N.P.Taylor
image disponible Stenocereus thurberi ssp. thurberi
image disponible Stenocereus treleasei (Rose) Backeberg
image non disponible Stenocereus yunckeri (Standley) P.V.Heath
image non disponible Stenocereus zopilotensis Arreola-Nava & Terrazas




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
https://www.cactuspro.com/encyclo