Pérou, Cajamarca, Puente Crisnejas

Puente Crisnejas, nom d'un pont (v. photo) qui enjambe le Río Crisnejas (v. photo), un affluent du Marañon, est un site très intéressant pour l'amateur de cactus car plusieurs espèces y ont été décrites et même si elles ont presque toutes été rétrogradées au rang de sous-espèce ou de synonyme, il reste un point de rencontre entre deux zones végétatives, de ce fait plus particulièrement riche en espèces.
En effet à Puente Crisnejas se rencontrent des cactus qui poussent plus haut à San Marcos comme Armatocereus mataranus, Lasiocereus rupicola, Matucana intertexta et Weberbauerocereus longicomus et des cactus plus caractéristiques du Río Marañon tels Browningia pileifera ou Melocactus bellavistensis ssp. onychacanthus.
Si vous disposez de peu de temps, le site le plus intéressant à visiter est l'ensemble de collines basses situées au nord du pont et à l'est de la piste (v. photo et carte satellite: A). On y accède facilement depuis la piste un peu avant de rejoindre les habitations et commerces près du pont. Cette zone est riche en Espostoa lanianuligera maintenant reclassé en sous-espèce de lanata, Matucana intertexta, Melocactus bellavistensis ssp. onychacanthus (v. photo) et Weberbauerocereus longicomus (v. photo). Thrixanthocereus cullmannianus (synonyme d'Espostoa senilis, v. photo) est également visible, mais uniquement sur les rochers plus abrupts surplombant la piste.
Dans la plaine à l'ouest de la piste (v. photo et carte satellite: B), en sus des Espostoa lanianuligera, dont un très bel exemplaire cristé (v. photo), Melocactus bellavistensis ssp. onychacanthus et Weberbauerocereus longicomus poussent Armatocereus mataranus (synonyme d'Armatocereus laetus), Opuntia pestifer (synonyme du mexicain Opuntia pubescens) et Opuntia quitensis. La colline au sud de cette plaine est très riche en Matucana intertexta, cependant qu'au nord vous ne pouvez manquer un très beau Browningia pileifera à flanc de colline.
Si vous remontez la piste vers San Marcos, vous remarquerez sur les collines plus élevées un cierge caractéristique aux branches ramifiées en Y: Lasiocereus rupicola. Je conseille de quitter la piste à la première épingle à cheveux avant la montée. Un chemin permet de traverser la rivière à sec et de rejoindre une zone d'éboulis (v. carte satellite: C) où poussent de très beaux Thrixanthocereus cullmannianus en compagnie de ces Lasiocereus rupicola. En saison des pluies vous remarquerez également des Peperomia tubéreux et une jolie Gesneriacée.
A l'opposé, en descendant le Rio Crisnejas depuis le pont, il est possible d'atteindre une végétation plus typique du Río Marañon avec notamment davantage de Browningia pileifera mais je n'ai pas visité cette zone. Ritter a également signalé une forme d'Armatocereus arduus (synonyme d'Armatocereus rauhii ssp. balsasensis) à Puente Crisnejas mais il ne semble pas que quelqu'un ait retrouvé cette espèce près d'ici, même si on la trouve plusieurs kilomètres plus en aval.

Infos pratiques

Si Puente Crisnejas est bien connu des amateurs de cactus, les péruviens désignent cet endroit du nom du village situé à proximité, La Grama et c'est ce nom qu'il faut plutôt employer si vous cherchez à vous y rendre.
Accès-transports: La route est goudronnée de la côte jusqu'à San Marcos via Cajamarca, en terre mais de bonne qualité et de toute manière sur une faible distance entre San Marcos et Puente Crisnejas. De ce fait la location d'un simple véhicule de tourisme suffit si vous n'avez pas l'intention d'aller au-delà.
Même sans véhicule de location, Puente Crisnejas est très facile à rejoindre car situé sur l'axe Cajamarca-Cajabamba fréquenté par de nombreux bus, et de plus des taxis collectifs relient San Marcos à Puente Crisnejas. Sur place les distances sont courtes et les dénivelés peu importants donc un véhicule n'est pas indispensable.
Hébergement: Il est possible de loger à Aguas Calientes, à l'est du pont sur la rive gauche du Rio Crisnejas. Comme son nom l'indique, il s'agit d'une ancienne station thermale et il existe au moins un hôtel, mais celui-ci à bien vécu, et en dehors de la baignoire alimentée en eau chaude thermale à odeur d'œuf pourri, les sanitaires sont loin d'être en bon état de fonctionnement. De plus sans être sale, tout le monde n'apprécie pas forcément la compagnie des cafards.
Compte tenu des moyens de transport et de la faible distance séparant Puente Crisnejas de San Marcos, je recommande plutôt de rester dormir à San Marcos où pour le double du prix (20 soles pour une chambre d'une personne en 2007), j'ai eu dans un hospedaje, situé en face de l'hôtel 2 étoiles qu'on m'avait recommandé, une chambre avec salle de bains privative refaite à neuf et impeccable (sans eau chaude). San Marcos offre également un bien meilleur choix en termes de commerces, restaurants, liaisons Internet et animations.

Coordonnées

Auteur

philippe (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 15/03/2008, mise à jour le 16/03/2008.


Pérou, Cajamarca, Puente Crisnejas
Pérou, Cajamarca, Puente Crisnejas


Pérou, Cajamarca, Puente Crisnejas
Pérou, Cajamarca, Puente Crisnejas


Pérou, Cajamarca, Puente Crisnejas (A)
Pérou, Cajamarca, Puente Crisnejas (A)


Puente Crisnejas - La Grama
Puente Crisnejas - La Grama


Melocactus onychacanthus v. albescens
Melocactus onychacanthus v. albescens


Weberbauerocereus longicomus
Weberbauerocereus longicomus


Thrixanthocereus cullmannianus
Thrixanthocereus cullmannianus


Pérou, Cajamarca, Puente Crisnejas (B)
Pérou, Cajamarca, Puente Crisnejas (B)


Espostoa lanata ssp, lanianuligera cristé
Espostoa lanata ssp, lanianuligera cristé


Plus de photos de Puente Crisnejas avec Google images.




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
https://www.cactuspro.com/encyclo