Portugal, Madère Pico do Ariero - Pico Ruivo

La randonnée alpine la plus impressionnante de l'île de Madère occasion de voir le rare Sedum farinosumet la variétépickeringii de Saxifraga maderensis.
Le Pico Ruivo est le point culminant de l'île de Madèreavec une altitude de 1862m. On l'atteint facilement à pied en 1 heure à partir d'Achada do Teixeira (1592m). Mais les randonneurs plus aguerris ne manqueront pas de le rejoindre depuis le Pico do Arieiro (1816m). Le sentier reliant ces deux pics et passant par le Pico Cidrão (1798m), sous le Pico do Gato (1780m), et par un col sur le coté du Pico das Torres (1852m), est étroit et spectaculaire et offre une occasion unique de découvrir la flore d'altitude de Madère
On y retrouve en quelques endroits les grandes rosettes acaules d'Aeonium glandulosum plaquées sur les falaises les plus verticales, à une altitude frisant les 1800m, mais l'autre espècemadérienne du genre, le buissonnant Aeonium glutinosum n'est pas présent à cette altitude. Les deux Aichryson les plus communs de Madèresont ici très répandus, Aichryson villosum aux feuilles duveteuses, préférant les expositions ensoleillées, alors que Aichryson divaricatum aux feuilles glabres, préfère les zones plus ombragées, même si aucun ne dédaigne les zones de prédilection de l'autre espèce
L'espècesucculente emblématique de ce parcours est cependant Sedum farinosumaux petites feuilles pruinées en forme de fuseau et aux fleurs blanches. Considérée comme rare car ne poussant qu'entre 900 et 1800m d'altitude, elle est ici localement abondante.
Autre espècesucculente, le méconnu Saxifraga maderensis. Il s'agit ici de la variétéd'altitude pickeringii dont les feuilles sont plus anguleuses et dentées que celles de la variététype. Présent régulièrement tout au long du parcours, elle est particulièrement nombreuse et bien développée à mi-chemin de la seconde moitié du sentier, lorsque ce dernier longe presque horizontalement des falaises.
Nettement plus connu, un Umbilicuspousse ça et là, mais, au regard de la position horizontale de ses fleurs, il pourrait s'agir de l'espècehorizontalis et non du rupestriscommun en France. Cependant les deux espèces sont censées pousser à Madère y sont très communes à toutes les altitudes et je ne suis pas convaincu qu'il s'agisse de deux espèces distinctes.
Pas vraiment succulente, mais appartenant à une famillebien connue des succulentophiles, Euphorbia melliferan'est présente sur ce parcours qu'entre le Pico Cidrão et le Pico das Torres, après le tunnel, dans une zone abritée où poussent également la vipérine de Madère Echium candicans aux épis de fleurs bleues, un beau Géranium plus courant que le célèbre Geranium maderensis, Geranium palmatum, et l'étonnante Apiaceae Melanosetinum decipiensà tiges couronnées de larges feuilles et large inflorescenceblanche typique de la famille Cette euphorbeendémique de Madèreest plus abondante à plus basse altitude, notamment au col d'Encumeada.
Car l'amateur de plantes succulentes qui vient à Madèrene se limite généralement pas aux quelques plantes succulentes de l'île. Sur ce sentier il remarquera notamment l'orchidée endémiqueDactylorhiza foliosa, une marguerite arbustive commune sur toute l'île, Argyranthemum pinnatifidum ssp. pinnatifidum une giroflée à fleurs mauve pâle, Erysimum arbuscula la petite Armeria maderensis une petite violette jaune, Viola paradoxa, Erigeron karvinskianus ou ce grand bouton d'or à fleurs de 6-7cm de diamètre, Ranunculus cortusifolius La dernière montée passe au milieu de bruyères arborescentes (Erica arborea aux troncs tortueux, si vieilles et si grandes qu'on pourrait presque se croire au milieu de pins, et rejoint le sommet du Pico Ruivo qui, par temps clair, offre un superbe panorama.

Infos pratiques

La randonnée part du Pico do Arieiro, où a été construit un restaurant accessible en voiture. Aucun bus ne mène à ce pic et il est préférable de louer une voiture, d'utiliser un taxi ou même de s'adresser à une agence de Funchal, notamment sur l'Estrada Monumental, dont les prix peuvent être tout à fait intéressants.
Pavé et en descente douce dans les premiers mètres, le sentier se transforme rapidement en sentier de montagne étroit et raide. Sur le seul aller vers le Pico Ruivo, d'une altitude pourtant à peine supérieure à celle du Pico do Arieiro, le dénivelé est de plus de 500m à la montée et autant en descente. Et les escaliers sont raides et leurs marches hautes. Une bonne condition physique est donc indispensable. En revanche ce sentier est très bien équipé, avec des garde-fous en câbles aux endroits abrupts, et, à moins d'être sujet au vertige, ou de faire l'imbécile, sans dangers particuliers. Et sa beauté compense amplement la fatigue.
Le sentier descend en plusieurs étapes via le Pico Cidrão puis bifurque juste avant un tunnel passant sous le Pico do Gato. Il faut alors prendre le chemin de droite et le tunnel, pas le chemin de gauche qui est condamné. Il passe ensuite dans une zone à végétation un peu plus dense avant de remonter très rudement vers le Pico das Torres. Après un col situé sur le coté de ce pic, le sentier redescend par une zone rocheuse très faiblement végétalisée, rejoint l'ancien sentier condamné (mais à cette jonction faites un rapide aller-retour par le tunnel du sentier fermé pour aller admirer la vue) puis longe des falaises dans lesquelles il a été taillé, et remonte enfin au milieu des bruyères arborescentes. On atteint le refuge de montagne (Casa de Abrigo), équipé d'un barbecue, d'un robinet d'eau potable extérieur et de toilettes, où il est également possible d'acheter des boissons. Puis un sentier facile monte en quelques minutes au sommet du Pico Ruivo où 3 plates-formes équipées de planchers et de rambardes en bois permettent d'admirer les panoramas. Par temps clair on voit nettement Santana et la côtenord. Emportez votre carte de l'île car il n'y a pas de table d'orientation. Il faut compter 3 heures pour relier les deux pics, et autant pour le retour par le même sentier.
Si on n'a pas laissé sa voiture au Pico do Arieiro, il est possible de redescendre vers Achada do Teixeira en moins d'une heure, où il faut avoir commandé à l'avance un taxi si on n'est pas passé par une agence, ou vers le col de Encumeada en plus de 4 heures, où il est possible de prendre le bus pour Funchal (n°6 ou 139).
Les personnes qui n'auraient pas le physique suffisant pour cette randonnée peuvent quand même aller voir Sedum farinosumet Saxifraga maderensis v. pickeringiien ne descendant que les premiers mètres du sentier avant de revenir au parking du Pico do Arieiro. Ces espèces seront simplement moins nombreuses et plus petites que plus loin sur le sentier. Attention cependant à ne pas quitter le sentier car le sol est souvent glissant et parfois abrupt.
Il est recommandé de faire cette randonnée par temps clair car la vue depuis les sommets de l'île est très étendue, et plutôt tôt le matin car les pics se couvrent parfois de nuages vers midi. Il convient également de ne pas oublier que le temps peut vite changer sur les sommets de Madère et de s'équiper en conséquence. Le sentier peut également être fermé par temps de neige ou de verglas, ce qui arrive rarement, ou en cas d'éboulement. Se renseigner à l'office de tourisme de Funchal ou au restaurant du Pico do Arieiro.

Coordonnées

Auteur

philippe (contacter l'auteur ou écrire aux admins de l'encyclopédie)
Fiche créée le 04/07/2009, mise à jour le 07/02/2015.


Madère
Madère


Madère
Madère


Madère
Madère


Sedum farinosum
Sedum farinosum


Saxifraga maderensis v. pickeringii
Saxifraga maderensis v. pickeringii


Aichryson divaricatum (à g.) et villosum (au centre et à d.) et Umbilicus horizontalis
Aichryson divaricatum (à g.) et villosum (au centre et à d.) et Umbilicus horizontalis


Euphorbia mellifera
Euphorbia mellifera


Dactylorhiza foliosa
Dactylorhiza foliosa


Argyranthemum pinnatifidum ssp. pinnatifidum
Argyranthemum pinnatifidum ssp. pinnatifidum


Armeria maderensis
Armeria maderensis


Ranunculus cortusifolius
Ranunculus cortusifolius


Madère
Madère


Plus de photos de Pico do Ariero - Pico Ruivo avec Google images.




Encyclopédie des Cactus, Plantes Grasses et Succulentes
https://www.cactuspro.com/encyclo