Bienvenue (chargement en cours - javascript nécessaire)



leftBlock
Agenda
25 et 26 janvier 2020
Mimosalia (Bormes les Mimosas, 83, France)
J'y vais


11 février 2020
Conférences de la SNHF (Paris, 75, France)
J'y vais


15 février 2020
Journée ARIDES des amis du grenier magique (BELFORT, 90, France)
J'y vais


3 mars 2020
Conférences de la SNHF (Paris, 75, France)
J'y vais


7 et 8 mars 2020
Art des Jardins (Ille sur Tet, 66, France)
J'y vais


14 et 15 mars 2020
Journées des plantes au domaine d'Orvès (La Valette du Var, 83, France)
J'y vais


20, 21 et 22 mars 2020
Tendance Nature (Reims) (Reims, 51, France)
J'y vais

Toutes les dates

RFPA 2014 : J9 Quines-San Luis

Forum principal - Envoyé par philippe 
Fiche de membre Fiche de membre
RFPA 2014 : J9 Quines-San Luis
samedi 21 mars 2015 20:01:29
Oui, oui, J9, c'est Alain qui ne sait pas compter na na nere

Grosse journée dans la Sierra de San Luis avec beaucoup d'arrêts mais peu de plantes différentes. Mais que font-ils tous devant ce grillage?



C'est un élevage de nandous.



Premier arrêt sérieux pour voir Gymnocalycium ochotorenae. La position dont dispose Alain se situe entre 2 collines rocheuses. On essaie la première, rien. La deuxième...Marcel en trouve un seul.


Fiche de membre Fiche de membre
Re: RFPA 2014 : J9 Quines-San Luis
samedi 21 mars 2015 20:01:47
L'endroit est très pâturé, ce qui explique peut-être le peu de Gymnocalycium. Mais par acquit de conscience, je fais la zone entre les deux collines, un sol argilo-sableux peu engageant.



Et bien c'est pourtant là qu'ils poussent!







Modifié 1 fois. Dernière modification le 21/03/15 20:06 par philippe.
Fiche de membre Fiche de membre
Re: RFPA 2014 : J9 Quines-San Luis
samedi 21 mars 2015 20:02:01
Nous poursuivons en nous arrêtant près de la retenue d'eau de Las Palmeras ainsi nommée à cause de sa végétation endémique de palmiers.



Non sans nous être pris pour des pilotes de rallye, car la route sinueuse est marquée de repères pour les pilotes de rallye qui veulent suivre la meilleure trajectoire.
Les cigales sont omniprésentes.



Nous y trouvons surtout Gymnocalycium fischeri.





Modifié 1 fois. Dernière modification le 21/03/15 20:09 par philippe.
Fiche de membre Fiche de membre
Re: RFPA 2014 : J9 Quines-San Luis
samedi 21 mars 2015 20:02:14


Mais aussi les classiques Notocactus submammulosus



Et Lobivia aurea





Modifié 1 fois. Dernière modification le 21/03/15 20:11 par philippe.
Fiche de membre Fiche de membre
Re: RFPA 2014 : J9 Quines-San Luis
samedi 21 mars 2015 20:02:30
La route monte dans la montagne.



Et un peu plus haut, Gymnocalycium fischeri, photographié ici juste 200m au dessus du lac de barrage



cède progressivement la place à Gymnocalycium achirasense que nous avons trouvé partout au dessus de 800m d'altitude.



Je dois dire que je ne comprends pas qu'on puisse en faire une espèce différente du Gymnocalycium monvillei qui pousse à Cordoba. Pour moi c'est vraiment la même espèce. Tout au plus peut-on en faire une sous-espèce comme l'a d'ailleurs fait Hans Till en 1993, 6 ans après l'avoir décrit comme espèce distincte avec Schatzl.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 21/03/15 20:20 par philippe.
Fiche de membre Fiche de membre
Re: RFPA 2014 : J9 Quines-San Luis
samedi 21 mars 2015 20:02:45
Dans cette zone de transition entre fischeri et achirasense, nous trouvons également Echinopsis candicans



Cereus aethiops, Opuntia salmiana



Et un Opuntia megapotamica.



Mais cette diversité diminue nettement au dessus de 1200m d'altitude.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 21/03/15 20:21 par philippe.
Fiche de membre Fiche de membre
Re: RFPA 2014 : J9 Quines-San Luis
samedi 21 mars 2015 20:03:01
Plus loin autour de La Carolina nous cherchons en vain sur plusieurs sites Gymnocalycium carolinense. Le milieu est favorable, mais nous faisons chou blanc. Nous n'avons probablement pas cherché au bon endroit.



Par contre Gymnocalycium monvillei ssp. achirasense est présent partout, et en fleur.







Modifié 1 fois. Dernière modification le 21/03/15 20:24 par philippe.
Fiche de membre Fiche de membre
Re: RFPA 2014 : J9 Quines-San Luis
samedi 21 mars 2015 20:03:14
Egalement Notocactus submammulosus





Ou ce très fin Portulaca probablement eruca?





Modifié 1 fois. Dernière modification le 21/03/15 20:26 par philippe.
Fiche de membre Fiche de membre
Re: RFPA 2014 : J9 Quines-San Luis
samedi 21 mars 2015 20:03:29
Ou encore dans ces rochers :



Ces Tillandsia argentina



ou ces Tillandsia bryoides (corrigez-moi si je me trompe, je ne suis pas spécialiste).





Modifié 1 fois. Dernière modification le 21/03/15 20:28 par philippe.
Fiche de membre Fiche de membre
Re: RFPA 2014 : J9 Quines-San Luis
samedi 21 mars 2015 20:03:44
Puis, nous bifurquons vers le nord-ouest à la recherche de Gymnocalycium neuhuberi.
Petit intermède lorsque nous croisons dans la montagne une voiture fraichement accidentée. Deux personnes sont debout à l'extérieur, mais l'un des occupants est resté dedans. Nous nous arrêtons, mais on nous signale que tout va bien et que les secours sont prévenus, donc nous repartons. Marcel s'arrête derrière nous et, comme il ne nous rejoint pas, nous l'attendons un moment. Quand il arrive enfin, il transporte l'homme qui était resté dans la voiture, à leur demande, jusqu'à la ville la plus proche où nous convenons de nous donner rendez-vous.
Cela part d'un bon sentiment, d'autant que les secours ne sont pas pressés ici, mais la ville la plus proche ne compte pas de vrai infrastructure de soins et le vrai hôpital de San Luis est dans la direction opposée! Heureusement qu'il ne s'agissait probablement que de quelques côtes cassées. Mais le blessé a sans doute dû repartir vers San Luis ensuite! Mais pas par la même route : par la plaine, heureusement.
En attendant nous partons sans Marcel à la recherche de Gymnocalycium neuhuberi.



Mais nous ne trouvons que du Gymnocalycium fischeri.







Modifié 1 fois. Dernière modification le 21/03/15 20:31 par philippe.
Fiche de membre Fiche de membre
Re: RFPA 2014 : J9 Quines-San Luis
samedi 21 mars 2015 20:03:57
Cet arrêt présentera cependant un intérêt tout particulier pour moi, grand amateur d'Opuntia et d'hybrides naturels avec cette plante.





Cet Opuntia, avec ses articles moyens, parfois allongés, un peu glauques, est clairement intermédiaire entre cet Opuntia megapotamica qui pousse juste en dessous, avec ses gros articles verts...



... et un Opuntia sulphurea. Mais y en a-t-il dans le coin?



Modifié 2 fois. Dernière modification le 22/03/15 10:22 par philippe.
Fiche de membre Fiche de membre
Re: RFPA 2014 : J9 Quines-San Luis
samedi 21 mars 2015 20:04:12
Bingo, j'en trouve effectivement un juste au-dessus!



La fleur est bien grignotée mais ne laisse pas de doute sur son identité.



Il est temps de revenir à la voiture, sans se casser la figure sur ces herbes très glissantes...





Modifié 1 fois. Dernière modification le 21/03/15 20:38 par philippe.
Fiche de membre Fiche de membre
Re: RFPA 2014 : J9 Quines-San Luis
samedi 21 mars 2015 20:04:26
Nouvel arrêt plus loin, le dernier de la journée, toujours à la recherche de ce Gymnocalycium neuhuberi. Là encore du Gymnocalycium fischeri...



mais pas de neuhuberi. Pour la route, un Notocactus submammulosus essayant d'ouvrir ses fleurs.



Et un dernier Cereus aethiops.



Je me retrouve tout seul et recommence à descendre, bientôt rejoint par Flavien. Par précaution j'ai rangé mon appareil photo dans le sac à dos, mais une pierre se dérobe sous moi, le sac cogne et j'entends un bruit de verre. Aie. Pas le temps de regarder. Quelques mêtres plus loin, alors que je pose le pied sur un rocher, celui-ci casse et je retombe à nouveau. Flavien me prévient, si je me blesse, il ne me portera pas, mais me trainera par les pieds! Le respect se perd.
Arrivé à la voiture, il manque encore Bili. Je regarde mon objectif : le filtre a explosé en éclats, mais l'objectif est intact.

Il est temps de nous rendre à nos cabañas. La voiture de tête repart pourtant dans la montagne. Mais où vont-ils donc? Il est tard, ce n'est pas le moment de repartir en maraude. En fait malgré la route sinueuse c'est un raccourci vers le circuit automobile de Potrero de los Funes qui entoure totalement le lac du même nom. L'ensemble est très touristique et une destination courue de week-end pour les argentins.
Etrange impression de rouler sur un circuit automobile avec des commerces donnant directement sur la piste et des chemins de terre qui en partent et desservent les habitations. Nous trouvons le bon chemin de terre et arrivons à des cabañas. Là, surprise, le propriétaire des cabañas de l'avant veille nous accueille et nous emmène en voiture jusqu'à d'autres cabañas, un peu plus loin. Même s'il est clair que leur réfection n'est pas finie, elles sont tout à fait correctes. Et la piscine est en eau, et une eau propre. Une douche, et à l'eau dans la piscine pour se détendre. Je suis vite rejoins par Inès, Pierre et Yannick, mais les autres font la fine bouche.
Pour le repas du soir, hésitations, mais nous choisissons finalement, vu l'heure tardive, de prendre pizza et glaces dans deux commerces en bord de circuit automobile et de revenir les manger aux cabanas. Bon, disons-le diplomatiquement, la qualité et le goût des pizzas était inversement proportionnelle à la rapidité de leur préparation. En plus direct : on a attendu bien longtemps pour récupérer cette espèce de pâte indigeste sur laquelle était posée ce que nous n'appellerions chez nous ni du fromage ni du jambon. Il en restera. Ce qui n'empêchera pas certains d'entre nous, et j'en fais partie, de les finir à midi le lendemain. Ca cale! Mais bon, clairement, la pizza argentine de San Luis, évitez-là. Par contre les glaces étaient très bonnes.
Notre intermède dans la province de San Luis est terminé. Demain nous avons de nouveau à tracer sur une route en ligne droite sur des kilomètres pour revenir à Mendoza... non sans refaire des courses le matin dans le même supermarché de San Luis que le premier jour, en y entrant à nouveau par la même sortie et en se faisant à nouveau klaxonner: ne perdons pas nos bonnes habitudes de français en Argentine!

Philippe.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 21/03/15 20:43 par philippe.
Fiche de membre Fiche de membre
Re: RFPA 2014 : J9 Quines-San Luis
dimanche 22 mars 2015 09:34:37
Les gros Gymnocalycium jaunes d'altitudes de la Sierra San Luis ressemblent beaucoup à leurs frères de cordoba, on peut aisément dire que ce sont des monvillei.



On y trouve des Marcelus au port allongé et rampant



dans ce petit coin sympa et escarpé, il y avait des G fischeri à fleur jaunes et d'autres plutôt pales à gorge rouge, ainsi que cette petite oponce.













Suyuque et ses G neuheuberi introuvables



Cette journée fut dure car on a été broucouille deux fois avec un échec aux G carolinense de Carolina, et aux G neuhuberi de Suyuque malgré de bonnes indications, et une recherche épuisante sur la fin.

L'hotel de la journée était splendide, par contre les pizzas étaient juste horribles, mais on les a mangé (uniquement) parce qu'on étaient affamés.



Flavien
Fiche de membre Fiche de membre
Re: RFPA 2014 : J9 Quines-San Luis
dimanche 22 mars 2015 12:14:55
philippe a écrit:
-------------------------------------------------------
> Nous poursuivons en nous arrêtant près de la
> retenue d'eau de Las Palmeras ainsi nommée à cause
> de sa végétation endémique de palmiers.




alain - 91
Fiche de membre Fiche de membre
Re: RFPA 2014 : J9 Quines-San Luis
dimanche 22 mars 2015 12:20:12
philippe a écrit:
-------------------------------------------------------

> Je dois dire que je ne comprends pas qu'on puisse
> en faire une espèce différente du Gymnocalycium
> monvillei qui pousse à Cordoba. Pour moi c'est
> vraiment la même espèce. Tout au plus peut-on en
> faire une sous-espèce comme l'a d'ailleurs fait
> Hans Till en 1993, 6 ans après l'avoir décrit
> comme espèce distincte avec Schatzl.


C'est pourtant pas compliqué.
G. monvillei c'est ça :


Et G. achirasens, c'est ça :


Bon après il y a les plantes intermédiaires........

clin d'oeil


Et puis G. neuhuberi, c'est ça :


Photo prise à Suyuque.

(bon, ce pourrait être aussi un fischeri.....)

alain - 91
Fiche de membre Fiche de membre
Re: RFPA 2014 : J9 Quines-San Luis
dimanche 22 mars 2015 12:53:52
alain a écrit:
-------------------------------------------------------
> C'est pourtant pas compliqué.
> G. monvillei c'est ça :
> [attachment 81152 460_02.jpg]
>
> Et G. achirasens, c'est ça :
> [attachment 81153 462_04.jpg]
>
> Bon après il y a les plantes
> intermédiaires........

En même temps je n'ai pas vu d'intermédiaire. Donc tout ce qu'on a vu avant sous le nom d'achirasense, c'est bien du monvillei (sensu Graham Charles) et cette plante dont on a vu plusieurs exemplaires sur un seul de nos arrêts, c'est de l'achirasense. Et dans ce cas pourquoi pas effectivement horridispinum ssp. achirasense (sensu G. Charles). A moins que tu n'ai réellement vu des intermédiaires. Mais alors fait péter les photos! Et sinon, il faut peut-être modifier le fichier. Et les noms des graines distribuées. na na nere

> Et puis G. neuhuberi, c'est ça :
> (bon, ce pourrait être aussi un fischeri.....)

Là j'en resterai à Gymnocalycium fischeri ssp. suyuquense clin d'oeil

Philippe.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 22/03/15 13:01 par philippe.
Fiche de membre Fiche de membre
Re: RFPA 2014 : J9 Quines-San Luis
dimanche 22 mars 2015 23:35:10
Bonjour,

Selon sa fiche, les petits articles sphériques de Salmiopuntia salmiana se détachent facilement et ont comme rôle la propagation végétative de l'espèce. Ces articles racinent ils plus facilement que les articles cylindriques, ou le seul avantage est qu'ils se détachent plus facilement et sont transportés grâce à la plus forte densité d'épines ?
Et je me demande pourquoi au cours de l'évolution la plante a conservé les deux types d'articles, et n'a pas tout passé en petits articles ronds qui facilitent la propagation ? Autrement dit quel avantage ont les tiges cylindriques pour que l'évolution les aie conservées ?

Thomas
Fiche de membre Fiche de membre
Re: RFPA 2014 : J9 Quines-San Luis
lundi 23 mars 2015 07:57:56
Sortir de l'herbe qui les étoufferait dans le cas contraire. Et peut-être aussi porter un peu plus haut les articles sphériques, un peu comme les tiques qui se perchent sur une herbe pour grimper sur leur hôte.

On parle d'évolution, donc de sélection naturelle. En clair ceux qui émergent de l'herbe grâce à leurs tiges cylindriques ne meurent pas et se reproduisent mieux.
Philippe.
Fiche de membre Fiche de membre
Re: RFPA 2014 : J9 Quines-San Luis
lundi 23 mars 2015 13:20:19
> philippe a écrit:
> --------------------------------------------------
> > Nous poursuivons en nous arrêtant près de la
> > retenue d'eau de Las Palmeras ainsi nommée à
> cause
> > de sa végétation endémique de palmiers.


c'est les même palmiers qu'en 2012 ?

Nord Inti Huasi


Nord de Salsacate.

cactus cf4 Tenoch - Serriste depuis 2014 - idf (91) & Mes Photos cactus cf4
Auteur:

Votre adresse électronique:


Sujet:


Attention : votre message doit respecter la charte du forum du CF.

Pièces jointes:
  • Types de fichier autorisés : gif, jpg, png, doc, odt, xls, ods, txt, pdf, xlsx, docx, pptx, jpeg, mp4
  • La taille d'un fichier ne peut pas excéder 250 KB (Voyez ici comment réduire facilement la taille de vos photos)
  • L'ensemble des fichiers ne peut excéder 1.22 MB
  • 5 fichiers supplémentaires peuvent être joints à ce message

Mesure anti-SPAM :
Recopiez le code que vous voyez dans le champ ci-dessous. Cette mesure sert à bloquer les robots informatiques qui tentent de polluer ce site. Si le code n'est pas clair, essayez de le deviner. Si vous faites erreur, une nouvelle image sera créée et vous pourrez essayer à nouveau.
Message: