Bienvenue (chargement en cours - javascript nécessaire)



leftBlock
Agenda
7 décembre 2021
Conférences de la SNHF (Paris, 75, France)
J'y vais


7 décembre 2021
Conférence en ligne (Web, Internet)
J'y vais


8 décembre 2021
Conférence en ligne (Web, Internet)
J'y vais


11 et 12 décembre 2021
Portes ouvertes chez Tillandsia Prod (le Cailar, 30, France)
J'y vais


11 décembre 2021
Conférence en ligne (Web, Internet)
J'y vais


21 décembre 2021
Conférence en ligne (Web, Internet)
J'y vais


29 et 30 janvier 2022
Mimosalia (Bormes les Mimosas, 83, France)
J'y vais

Toutes les dates

Seyrigia humbertii

Forum principal - Envoyé par cacthoolic 
Fiche de membre Fiche de membre
Seyrigia humbertii
mercredi 16 août 2017 11:51:01
Bonjour,

J'ai reçu ce week-end une petite bouture de tige de Seyrigia humbertii.
Selon le gentil donnateur, les boutures reforment plus ou moins vite un caudex. (Plutôt une racine charnue qu'un caudex d'ailleurs).
Mais COMMENT traiter ce genre de bouture ? Dans un premier temps, je l'ai laissé sécher quelques jours et je m'apprête à la repiquer dans une mélange bims/perlite.
Ensuite arrosage régulier par trempage du pot dans une fond de soucoupe.

J'ai bon ou tout faux ? En espérant d'ailleurs que l'un ou l'autre connaisse cette plante que je n'avais jamais vu avant ce samedi ! clin d'oeil

Manu

PS. Pour les petits curieux, dans quelques années, la plante devrait ressembler à ceci :

Fiche de membre Fiche de membre
Re: Seyrigia humbertii
mercredi 16 août 2017 15:27:20
Originale et rarement vue sur le forum ! je n'ai pas de conseils à donner, juste un détail que je viens de découvrir : elle peut aussi bien être terrestre qu'épiphyte.
(complément d'info pour les curieux : cucurbitacée dioïque des régions sub-arides du S. O. de Madagascar)
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Seyrigia humbertii
vendredi 18 août 2017 17:59:22
mon Seyrigia humbertii ramené du périple ELK 2016 commence à faire sa patate clin d'oeil


Fiche de membre Fiche de membre
Re: Seyrigia humbertii
vendredi 18 août 2017 18:19:59
richaud, ton substrat est trop organique.
Ok ok je m'en vais très lamentablement tout petit tout petit tout petit
MdR, PdR (lol)
Philippe
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Seyrigia humbertii
vendredi 18 août 2017 18:50:46
bien sourire Prometteur!
Encore une "belle" originale que j'avais déjà vu en photo clin d'oeil
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Seyrigia humbertii
vendredi 18 août 2017 19:43:39
richaud, ton substrat est trop organique.
Ok ok je m'en vais très lamentablement tout petit tout petit tout petit
MdR, PdR (lol)
Philippe

eh oui je sais mais l'année dernière quand j'ai ramené la plante en septembre je n'ai pas voulu toucher au substrat très tourbeux et j'ai juste secoué pour que le gros du substrat tombe
là je viens d'enlever toute la tourbe pour mettre en pot de 10cm clin d'oeil
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Seyrigia humbertii
dimanche 20 août 2017 10:57:02
J’ai cultivé autrefois Seyrigia humbertii et Seyrigia multiflora, espèces voisines se différenciant essentiellement par leur floraison (dioïque) mais comme celle-ci est très discrète et peu abondante en culture, la différence ne saute pas immédiatement à la figure… L’un est aussi sensé être un peu plus tomenteux que l’autre mais, dans les conditions de la culture, c’est plutôt du pareil au même. D’ailleurs qu’il y ait un certain méli-mélo dans l’identification des plantes en culture sous ces deux noms ne m’étonnerait pas…

Mes plantes étaient toutes des exemplaires que j‘avais semé car à l’époque (une bonne vingtaine d’années) on en trouvait aisément les graines. Cela ne semble plus être le cas (?), dommage car ce sont des Cucurbitacées originales et pas trop encombrantes, toutes endémiques de Madagascar.

Que les amateurs de caudex se consolent de la difficulté à s’en procurer des graines, car les individus issus de semis ne développent pas un « caudex » beaucoup plus gros que celui des boutures. Cette souche, au stade adulte, est d’ailleurs plutôt constituée d’un faisceau de racines tubérisées assez trapues et non d’un tubercule unique. Les jeunes semis ont bien un tubercule unique mais il ne reste pas unique avec le temps, les racines latérales se tubérisent à leur tour, et l'ensemble ne devient jamais très gros comparé à d'autres membres de la famille. On peut exposer progressivement le sommet de cette souche à l’air libre mais pas plus.

Mon expérience de culture date un peu car il y a longtemps que je m’en suis débarrassé pour faire de la place à autre chose et maintenant, évidemment, je regrette…

Ce que je m’en souviens, c’est que ce sont des plantes qu’il ne faut pas laisser au sec trop longtemps sinon ils réduisent la voilure en perdant quelques branches (ils n’ont pas ou presque pas de feuilles, leurs tiges en tiennent lieu et sont donc potentiellement caduques) mais en laissant quand même bien sécher le substrat entre les arrosages. Ils supportent plutôt bien l’humidité atmosphérique hivernale élevée et même les gels courts et légers, malgré ce que pourrait laisser craindre leur origine malgache, et si une gelée un peu plus prononcée leur a zigouillé les tiges, ils repartent de la souche (à éviter quand même car le redémarrage est laborieux…). D’ailleurs la croissance et la ramification se fait essentiellement à partir du collet de la plante, par la production de nouvelles tiges, la croissance en longueur de chaque tige s’arrêtant relativement vite, mais ce caractère est peut être moins marqué sur les individus issus de bouture, je ne sais pas. Les jeunes individus ont un port érigé mais quand ils vieillissent ils prennent un port avachi si on ne les tuteure pas (si leurs tiges adultes ont des vrilles, il y a bien une raison !).
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Seyrigia humbertii
dimanche 20 août 2017 12:37:56
merci pour ces précisions bien
et tu n'as jamais fait de boutures ?
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Seyrigia humbertii
dimanche 20 août 2017 16:17:10
Citation
richaud
et tu n'as jamais fait de boutures ?

Non, je ne pense pas avoir fait de boutures de Seyrigia, du moins je n’en ai pas gardé le souvenir, car on trouvait facilement des graines à l’époque où j’en cultivais et mes surplus de semis ont suffit à alimenter mes faibles besoins de distribution à autrui.

Ta question est-elle liée au fait que tu envisages de multiplier, et donc à terme de distribuer, ta plante photographiée par voie de bouturage ?

Si c’est le cas, et sans vouloir critiquer, j’aimerais t’en dissuader, car c’est de cette manière qu’à terme on va se retrouver avec un clone unique dans la plupart des collections et on sera ensuite bien embêté pour obtenir de la graine puisque la plante est, comme tous les Seyrigia, dioïque ! De plus, ne posséder qu’un seul sexe d’une plante dioïque c’est un peu comme ne posséder qu’une demi-plante ; c’est très insatisfaisant pour l’amateur, même si on ne cherche pas à multiplier la plante.

Or cette plante se sème comme des haricots et fleurit, si ma mémoire est bonne, dès sa deuxième ou troisième année de culture (quand elle est cultivée chez les pingouins, peut-être dès la première année sous ton climat azuréen). Il n’y a donc, en principe, pas de problème pour produire de la graine en culture dès lors qu’on dispose d’un couple assorti (mais honnêtement je n’ai jamais essayé de jouer à l’abeille avec ces plantes).

Attends donc que ton individu soit sexable et ensuite tu passes une annonce matrimoniale et hop tu pourras ouvrir une maternité ! De plus, les jeunes semis de Seyrigia sont vite tout mimi (plus que les adultes à mon avis, si ont fait abstraction de leur souche bien sûr) et sont donc rapidement vendables sans besoin d’immobiliser de l’espace pour les laisser vieillir avant qu’ils commencent à attirer l’œil du chaland. Comparativement, la bouture que tu as photographiée n’a aucune allure et n’attire que les acheteurs d’étiquettes ; il lui faudra le temps nécessaire à reformer sa souche puis un rabattage drastique au-dessus du premier nœud puis une nouvelle attente avant de commencer à ressembler à un exemplaire de semis et d’être aisément vendable. Bref, en contexte pro, je pense que le bouturage de cette plante est une perte de temps et de place et représente au final plus de travail que la production par semis.

Si tu échoues dans ta quête d’une âme sœur pour ta plante, là seulement tu pourras envisager la distribution commerciale de boutures mais pas avant d’avoir tout fait pour lui éviter les affres du célibat.
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Seyrigia humbertii
dimanche 20 août 2017 17:12:01
moi je ne me rappelle pas avoir vu des graines de Seyrigia à la vente : tu te rappelles chez qui tu les avais achetés ?
et tu aurais pu faire des boutures pour multiplier les pieds males et femelles et ainsi propager l'espèce Je comprends rien
là j'ai fait des boutures et on verra si çà marche :pas de fleurs donc je ne sais pas son sexe
L'essentiel est de multiplier la plante clin d'oeil
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Seyrigia humbertii
dimanche 20 août 2017 17:36:14
J'ai vu des plants sur le site de Castillon (Réunion), je suppose que cette personne a des pieds mères donc des graines....
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Seyrigia humbertii
lundi 21 août 2017 08:39:53
Citation
Ils supportent plutôt bien l’humidité atmosphérique hivernale élevée

J'ai Seyrigia multiflora et je confirme cette partie, elle passe d'ailleurs l'hiver avec les épiphytes !

____________________________________________
Album photos
[picasaweb.google.com]
Auteur:

Votre adresse électronique:


Sujet:


Attention : votre message doit respecter la charte du forum du CF.

Pièces jointes:
  • Types de fichier autorisés : gif, jpg, png, doc, odt, xls, ods, txt, pdf, xlsx, docx, pptx, jpeg, mp4
  • La taille d'un fichier ne peut pas excéder 300 KB (Voyez ici comment réduire facilement la taille de vos photos)
  • L'ensemble des fichiers ne peut excéder 1.46 MB
  • 5 fichiers supplémentaires peuvent être joints à ce message

Mesure anti-SPAM :
Recopiez le code que vous voyez dans le champ ci-dessous. Cette mesure sert à bloquer les robots informatiques qui tentent de polluer ce site. Si le code n'est pas clair, essayez de le deviner. Si vous faites erreur, une nouvelle image sera créée et vous pourrez essayer à nouveau.
Message: