Bienvenue (chargement en cours - javascript nécessaire)



leftBlock
Agenda
25, 26 et 27 mai 2018
Albertas (Bouc-Bel-Air, 13, France)
J'y vais


2 et 3 juin 2018
Couleurs Cactus (Égliseneuve-près-Billom, 63, France)
J'y vais


2 et 3 juin 2018
Expo-vente de cactées et succulentes à Buisson (Buisson, 84, France)
J'y vais


2 juin 2018
Journée ARIDES collectionneurs de plantes (Dardilly, 69, France)
J'y vais


2 et 3 juin 2018
Rendez-vous aux jardins de Cambo-les-bains (Cambo-les-bains, 64, France)
J'y vais


2 et 3 juin 2018
MEC (Monaco, Monaco)
J'y vais


2 et 3 juin 2018
Fête des jardiniers au chateau du Lude (Le Lude, 72, France)
J'y vais

Toutes les dates
leftBlock
LocalisationCarte du monde
Où êtes vous ?

Trombinoscope du monde des cactus et des succulentes par Joël

Forum principal - Envoyé par jllode 
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Trombinoscope du monde des cactus et des succulentes par Joël
lundi 15 janvier 2018 10:26:38
Merci pour ces histoires et photos, Joël. Ton archive est impressionant, mais tes histoires sont encore plus!

----------------------------------------------------------------
a Lisbonne, Portugal
[jardineiroazelha.blogspot.com]
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Trombinoscope du monde des cactus et des succulentes par Joël
lundi 15 janvier 2018 19:07:08
Bonsoir Jean-Marc,

non, à ma connaissance, je n'ai pas d'information sur de nouvelles collectes, mais il peut en avoir eu, sous le nom de P. hausteiniana, car le site est connu. Le seul autre n° de collecte reprend les données de Lau avec le n° suivant SH322. Il appartient à Dennis Sargant et précise qu'il s'agit de collecte effectuée par Alfred Lau.
Même date : 1973. Mais je ne sais pas si Sargant était avec Lau à cette époque...

Parodia laui, décrit par Brandt en 1973, est effectivement rattaché à P. hausteiniana décrit lui par Raush en 1790 et provenant de la même région près de Mizque, Cochabamba, en Bolivie. La principale différence est dans la couleur de la fleur, son statut d'espèce n'est donc pas justifié.

Je rappelle que le genre Parodia a été éclaté depuis, et que l'on peut considérer Parodia hausteiniana comme Bolivicactus hausteinianus, bien que cette nouvelle classification demande d'autres études moléculaires plus précises pour confirmer cette séparation (in TdC vol. 1 p.110-111).

Joël Lodé
cactus-aventures.com

* TdC, pour les néophytes sont les initiales de Taxonomie des Cactaceae, ouvrage paru en 2015.
NCL est le New cactus Lexicon, paru en 2006 par Hunt et al.
adb
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Trombinoscope du monde des cactus et des succulentes par Joël
lundi 15 janvier 2018 20:09:52
> [Alfred Lau] était tout enthousiaste de retrouver des plantes portant son numéro de collecte qu'il croyaient disparues.

De bons souvenirs !
Les plantes en question étaient Rebutia margarethae L 544 et L 550.

Aymeric
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Trombinoscope du monde des cactus et des succulentes par Joël
mardi 16 janvier 2018 11:52:00
La multiplication ex situ de plantes avec n°s de collecte via bouturage et pollinisation contrôlée est à applaudir et encourager. bien

Et en plus, ces plantes ont une histoire !

Découvert en 2000 lors d'un voyage du Dr Alfred lau, décrit en 2003, Peperomia cereoides est une plante succulente péruvienne : voici ce jour historique :



Joël Lodé
cactus-aventures.com
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Trombinoscope du monde des cactus et des succulentes par Joël
mardi 23 janvier 2018 12:55:30
Merci Joël pour ce recit 'historique', je n'étais pas encore né Yeux au ciel MdR, PdR (lol)
Un grand respect à Gordon Rowley dont j'adore sa littérature où il y apporte toujours un soin admirable! J.Pilbeam aurait du s'en inspirer avant de sortir tous ces nouveaux ouvrages qui restent pour moi baclés et décevant! triste ou decu
Alfred Lau à Nantes, Momo (passionné d'Echinocereus, avec un nombre très important de ses Field Numbers) m'avait raconté la visite que le Prof. Lau lui rendit, un grand moment! (...resté sans voix devant son Echino. subinermis de presque 1 mètre de haut!)

Mon hommage avec mes plantes au Prof. Alfred Lau:
Echinomastus unguispinus v. laui LAU1123 Salinas, SLP (1800 - 2000 m.)


Echinocereus laui - E. of Yecora, Sonora


Coryphantha laui - El Marte, Coahuila


Mammillaria laui ssp. subducta (Red spines) DH 3


Turbinicarpus laui - n. Buenavista, SLP.

(qui prit un méchant coup de soleil l'été dernier)



Modifié 1 fois. Dernière modification le 23/01/18 14:25 par vince79.
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Trombinoscope du monde des cactus et des succulentes par Joël
mardi 23 janvier 2018 12:57:28
Copiapoa laui Lau 891 Esmeralda, Chanaral, Huasco, Atacama (30-50m)


Vince
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Trombinoscope du monde des cactus et des succulentes par Joël
mardi 23 janvier 2018 18:31:44
Bonjour Vince79,

merci pour tes photos en relation avec nos "héros" ! je continuerai ces rencontres de manière erratique, je suis dans l'édition du prochain journal de cactus-aventures !

En attendant, passons à quelques personnes à qui on a dédié aussi des plantes :
Charlie Glass est un de ceux-là (à droite de la photo) : découvreur de plantes avec Bob Foster dans les années 70 et jusqu'après les années 90. Il est accompagné ici à gauche, de Walter Fitzmaurice, qui, avec sa femme Betty se sont fait une réputation de spécialistes des Mammillarias dans l'habitat, recherchant plus spécialement, les anciens taxons perdus.
J'ai pris la photo en 95 au congrès de l'IOS à San Miguel de Allende, Guanajuato, Mexique.
Il était également musicien, collectionneur de coquillages et parlait le français : il avait fait ses études à la Sorbonne.



Il lui a été dédié un Calibanus (glassianus), et bien sûr Mammillaria glassii, Coryphantha glassii, Graptopetalum glassii et même un coquillage, Bathyliotina glassi.

Mammillaria glassii





C'est en sa compagnie que j'avais pu admirer le site de Geohintonia mexicana et Aztekium hintonii qu'il avait décrit quelques années auparavant avec Fitzmaurice, en l'honneur de George Hinton, le découvreur de ces plantes et qui m'a gentiment envoyé la photo historique que voici.



Et la photo que Charlie m'avait envoyé pour un article paru dans Cactus-Aventures en 1993 :



Et voilà ce que disait Charlie Glass sur les secrets et méfaits d'une telle découverte sur le site dans un article édifiant paru dans le journal américain, qu'il m'avait envoyé et que j'ai traduit...
A suivre...
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Trombinoscope du monde des cactus et des succulentes par Joël
mardi 23 janvier 2018 20:49:06
Redevenu malheureusement au goût du jour...

Voici l'article de Charlie Glass (1997), traduit et adapté pour Cactus-Aventures, mais publié par la CSSA.

[www.cactus-aventures.com]

Certainement plein de choses que vous imaginiez et d'autres que vous ne connaissiez pas.

Peu de temps avant sa mort, Charlie me confiait dans un courrier, toute l'amertume et le gâchis qu'il ressentait, ayant lui-même été pris à collecter pour le Jardin de CANTE, mais malheureusement sans les papiers nécessaires pour cette collecte : il fut jeté aux loups, et c'est possiblement ce qui précéda sa fin tragique...

Un exemple moderne est celui du botaniste mexicain Mario Valdez et de sa découverte, Aztekium valdezii, déjà pillé avant même sa publication (probablement la même taupe ayant signalé l'herbier à son dépôt auprès de ses amis européens...)




Mario Valdez et sa plante Aztekium valdezii (photo Mario Valdez)


Joël Lodé
cactus-aventures.com
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Trombinoscope du monde des cactus et des succulentes par Joël
mardi 23 janvier 2018 21:39:07
Bonsoir Joel
La façon dont a été traité Charles Glass est à rapprocher de celle de Mr Lau :un gringo n'a pas à s'occuper des plantes au Mexique et tout est bon pour le faire virer colere

Et que devient Cante ?
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Trombinoscope du monde des cactus et des succulentes par Joël
mercredi 24 janvier 2018 00:29:05
Le CANTE, ou Jardin Botanico Charco del Ingenio continue d'exister, même si ce n'est plus l'esprit de Charlie Glass qui le guide...

[www.elcharco.org.mx]

La fameuse cascade des grusonii en couverture de "The Cactus Family" d'Anderson a été photographiée au CANTE, et pour la petite histoire, j'étais avec Ted Anderson ce jour là !

Voilà ma photo :



Le lien est fait avec Ted Anderson ! (photo de Wilhem Barthlott)



et démonstration en sa compagnie de comptage d'Ariocarpus kotschoubeyanus vers Tula, Tamaulipas en 1995.



Joël Lodé
cactus-aventures.com
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Trombinoscope du monde des cactus et des succulentes par Joël
mercredi 24 janvier 2018 00:56:51
Concernant le trafic de plantes est ce qu'il y a réellement une mesure capable de l'enrayer à la base, lorsqu'une espèce est découverte (ou non?)
Parce que spontanément on a tendance à penser que la multiplication en captivité permettrait de l'enrayer, alors que ça ne semble pas faire cesser le trafic.
Je pense aux Ariocarpus, Turbinicarpus par ex, dont il n'est pas du tout difficile de se procurer de la graine de culture et pourtant le pillage de et sur site perdure apparemment. Pourquoi?

Jean Marc
ARIDES n 826
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Trombinoscope du monde des cactus et des succulentes par Joël
mercredi 24 janvier 2018 01:40:28
Bonsoir Jean-Marc,

l'article de Glass est clair là-dessus : ce sont des caravanes qui débarquent dans les villages et qui font même changer les comportements des villageois. Ce que n'a pas dit Charlie, c'est que lorsque les membres de l'IOS (j'ai démissionné depuis...) sont allés sur le site, les villageois nous ont proposé des sacs de plantes qu'ils avaient arrachées. Pour eux, ils nous facilitaient la tâche, et en plus ils allaient pouvoir vivre de leur ressource (en la saccageant, d'accord, mais dans l'histoire de l'homme, ce n'est pas unique ni récent...). Bon, on n'était pas là pour cela, mais le résultat était là, on était en plein dedans et notre visite au site ne devenait plus aussi innocente qu'il n'était paru de prime abord. Après, d'autres comportements locaux ont surgi, selon les lieux, les plantes etc... Police locale et villageois = même combat, il est donc possible d'avoir de très gros ennuis dans certains coins, mais souvent réglés par des billets verts distribués à droite à gauche....

Le gros problème est donc aujourd'hui la facilité des voyages, la rapidité de déplacement, la cupidité, la rentabilité, et les collectionneurs qui veulent avoir la dernière découverte tout de suite (Aztekium valdezii est l'exemple le plus récent et le plus révélateur de la cupidité de certains collectionneurs, mais aussi de botanistes peu scrupuleux qui ont dévoilé l'endroit avant même la description de l'espèce).

Croire que cela peut et va cesser est un leurre. En tous cas, pas au Mexique. Désolé d'être réaliste.

Joël Lodé
(ce n'est que mon opinion, basée sur une longue expérience !).
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Trombinoscope du monde des cactus et des succulentes par Joël
mercredi 24 janvier 2018 07:21:33
Bonjour
D'où l'utilité d'aider à vivre ou survivre les populations locales, en les aidant à se développer.

Certains œuvrent pour la protection de la faune sauvage dans certains lieux comme le Brésil, en aidant les autochtones à trouver des moyens de subsistances, en les éduquant et en leur expliquant que le respect de la flore et de la faune est important pour leur développement.
Regardez au Costa Rica, ou autres, l'éco-tourisme marche à fond et la nature est respectée.
C'est une volonté politique déjà à la base de se donner les moyens d'y parvenir.
Est ce le cas au Mexique ?
On en a déjà parlé ici
Des fermes d'élevage de cactus seraient mises en place, on en serait pas là, il me semble.
Tout interdire ne résout rien, une barrière donne toujours envie d'être franchie.
Donner accès librement à ces espèces casserait la rareté et les prix.
Tout cela est bien compliqué ! L'Homme est ainsi constitué.
Bonne journée à tous.
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Trombinoscope du monde des cactus et des succulentes par Joël
mercredi 24 janvier 2018 10:59:47
Bonjour Loïc,

tout dépend des peuples, de leurs politiciens, de leur culture, de leur mode de vie... Au Mexique, aucune solution, c'est un pays devenu très dangereux, et surtout corrompu à tous les stades de la vie politique, financière et même sociale. Le Costa-Rica est un exemple de bonne gestion : pourquoi le Panama voisin, avec encore plus de ressources (le canal) est-il un contre-exemple ?... Yeux au ciel

On veut bien nous faire croire que nous impliquer dans des villages pour conserver leur patrimoine biologique serait la solution, mais ce n'est ni du thé ni du café (avec leur armada de multinationales censées aider les petits producteurs), et les répercussions ne sont pas les mêmes. Il leur faut prendre conscience que c'est un atout, mais tous ne le considèrent pas ainsi, et si le tourisme "cactophilique" vient troubler leur quiétude, ou des gens bien intentionnés, leur dire ce qu'ils devraient faire pour nous satisfaire, les indigènes de ces villages les renverront à coups de pied dans le derrière, et c'est bien normal. La conscience écologique n'est pas encore ancrée chez tous les Français, malgré une éducation et une information des plus performantes, alors, dans des villages indigènes qui n'ont aucuns moyens, les priorités seront forcément ailleurs.

Je me rappelle en Inde, dans le désert de Thar, au Rajasthan, j'ai été invité dans un centre d'études de zone aride en 1982 : le CAZRI (Central Arid Zone Research Institute) avait clôturé une partie de terrain sauvage pour observer la croissance des plantes fourragères locales et comparer avec le reste de la zône, surpâturée par les troupeaux de moutons, chèvres, et dromadaires. Voyant prospérer ces terrains avec une végétation bien apétissante pour leur bétail, ne voyant aucunement les intérêts de l'étude, mais bien plus l'effet immédiat sur leurs animaux, les pasteurs et bergers ouvraient la clôture pour y faire paître leurs animaux, rendant l'étude impossible à réaliser.



Y'a donc du boulot, et ce ne peut être que celui du pays où ils vivent : je n'ai jamais trop aimé les ingérences, même positives, et je peux en parler puisque j'ai provoqué une ingérence au Yémen en 2010, en publiant un livre sur Socotra, dont les 50% de la publication ont été destinés à l'association des femmes de Socotra. Depuis, cette association a été fermée...



Enfin, la pression des collectionneurs peu scrupuleux est telle que toutes nos bonnes paroles s'envolent dès que ces individus débarquent sur les sites... L'éducation est à faire partout, même chez nous, et il semble bien que notre époque soit celle du "moi d'abord"...

Il y eut une époque où la collecte était possible légalement (mais également sans état d'âme, sans éthique...), avant la création de la CITES en 1976. En France, l'AIAPS a commencé à parler de la CITES aux amateurs à partir de... 1990 ; la plupart des collectionneurs (et producteurs) ignoraient de quoi il s'agissait !

Voici quelques collecteurs célèbres :

Karel Knize, qui vient de décéder il y a quelques jours seulement (photo de Mili) :



Aucun collectionneur amoureux des numéros de collecte n'ignore ce que signifient les lettres KK : Karel Knize a été pourtant parmi des polémiques et on lui a donné une réputation sulfureuse sur ses activités, dont il se serait volontiers passé...

Cintia knizei lui est dédiée.



à suivre..
Joël Lodé
cactus-aventures.com



Modifié 1 fois. Dernière modification le 24/01/18 17:49 par jllode.
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Trombinoscope du monde des cactus et des succulentes par Joël
mercredi 24 janvier 2018 15:17:09
K.Knize n'est plu, tu me l'apprends et c'est triste, encore une grande perte pour le monde cactophile. cactus cf7 R.I.P. cactus cf4

Je me souviens d'une conférence d'Anton Hofer sur les habitats menacés des nords mexicaines où il racontait que lorsqu'ils passaient dans des villages, les gamins accourraient en sortant de leurs poches des petites Mammillaria, Turbinicarpus et autres raretés disparues ou voix d'extinction! C'est comme partout aujourd'hui les gens 'crèvent la dalle' et ont d'autres soucis que l'écologie. Du moment que la corruption est présente dans les états c'est mort, mème pour des pays ayant des ressources considérables comme le Brésil! Mais il faut y croire et lutter!!!!

Un grand monsieur ce Charles Glass, à qui on doit un bon nombre de découvertes! C'est regrettable qu'il y ai eu cette fin car c'était un vrai projet d'avenir ! Une photo bien connue de C. Glass dans l'habitat et mes plantes de culture...

Mammillaria glassii & Charles Glass


Mammillaria glassii

(en 2011, perdu 2 ans + tard malade )

Mammillaria glassii ssp. ascensionis (W. Reppenhagen)

(photo 2014)

Et une de ses dernières trouvaille (et non pas des moindre!) avec son ami WA. FitzMaurice...

Mammillaria marcosii - E. of Xichu, Gto.


J'ai retrouvé une belle photo du Turbinicarpus laui en pleine floraison en 2014...

(la meme plante que + haut...)
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Trombinoscope du monde des cactus et des succulentes par Joël
mercredi 24 janvier 2018 15:22:42
Joël, j'aime beaucoup cette photo de Pierre Braun avec sa découverte, magnifique!!!
Ma petite a fait sa toute première fleur en Avril dernier...

Pierrebraunia bahiensis



(Je n'ai pu voir sa fleur en pleine éclosion, je travaillais ce jour là triste ou decu )

Vince
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Trombinoscope du monde des cactus et des succulentes par Joël
mercredi 24 janvier 2018 17:36:20
Bonjour Vince 79,

Bravo pour la culture de ces petites merveilles.

Une petite précision que je peux me permettre sur Mammillaria marcosii : ce sont Fitzmaurice et Glass qui l'ont décrite en 1997, mais c'est un jeune garçon, Marcos Sierra, qui travaillait à ce moment-là pour le CANTE qui l'a découverte. J'ai eu le tort de ne pas faire la photo de Marcos avec sa plante, mais juste celle-ci. Je l'avais rencontré en 1995, et j'ai publié la photo de la plante un an avant sa description, ce qui n'a pas plu à Charlie, bien sûr, mais je ne savais pas qu'elle n'avait pas encore été décrite. Même chose pour Turbinicarpus alonsoi, dédiée à son jeune découvreur, également du CANTE, Alonso García Luna ... L'histoire est racontée dans Cactus-aventures n°30.
[www.cactuspro.com]

Photos des plantes, que j'ai prises au CANTE avant leur description:






Je me rend compte à quel point j'ai trainé un peu partout mais au bon moment ! MdR, PdR (lol) Un gros défaut, je n'ai pas toujours eu l'idée de prendre des photos des personnes triste ou decu Ainsi, Jorge Armando Verduzco, le vrai découvreur de Agave albopilosa, alors qu'il me raconte la véritable histoire de la découverte a été oublié d'être photographié...). Raconté dans le cactus-aventures n°89...

Une erreur que je répare ici :





à suivre !...

Joël Lodé
cactus-aventures.com
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Trombinoscope du monde des cactus et des succulentes par Joël
mercredi 24 janvier 2018 23:21:53
Vince, les Mammillaria glassii sont superbes
Ce sont mes préférées chez les Mammillaria (semis pour bientôt).
Merci à vous du partage, ces histoires sont très instructives, je ne connais pas tous ces découvreurs
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Trombinoscope du monde des cactus et des succulentes par Joël
jeudi 25 janvier 2018 14:30:00
Merci Joël pour cette correction bien Au temps de Cante, ils auraient découvert, lui et ses collègues, 42 nouvelles espèces et sous espèces! surpris
Voir sa biographie : [plants.jstor.org]



Modifié 1 fois. Dernière modification le 25/01/18 14:33 par vince79.
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Trombinoscope du monde des cactus et des succulentes par Joël
vendredi 2 février 2018 10:53:33
Un vibrant hommage à l'immense John Lavranos qui vient de nous quitter avant-hier... :'(


John et Susan Carter, deux monstres sacrés des plantes succulentes...


Conférenciers au Jardin Exotique de Monaco (2012):


John Lavranos au centre, Anton Hofer (Turbinicarpus hoferi) à gauche, à droite, André Campana, maire-adjoint de Monaco, et Jean-Marie Solichon, directeur du Jardin Exotique de Monaco.



John Lavranos qui vient de rejoindre sa chère Mireille (à gauche) triste ou decu, Anton Hofer, André Campana, maire-adjoint de Monaco, Jean-Marie Solichon, directeur du Jardin Exotique de Monaco, Joël Lodé et Mildred Canales (Mili).


Une émouvante lettre posthume qu'il m'a adressée et qui est arrivée hier matin... en même temps que l'annonce de son décès. Très très dur...



C'était Monsieur John Lavranos, un homme de bien. Rien à dire de plus.

La lettre ne sera pas arrivée à temps pour que je puisse le remercier... Puisse le ciel entendre ma voix...


Joël

JL
Auteur:

Votre adresse électronique:


Sujet:


Attention : votre message doit respecter la charte du forum du CF.

Pièces jointes:
  • Types de fichier autorisés : gif, jpg, png, doc, odt, xls, ods, txt, pdf, xlsx, docx, pptx, jpeg
  • La taille d'un fichier ne peut pas excéder 250 KB (Voyez ici comment réduire facilement la taille de vos photos)
  • L'ensemble des fichiers ne peut excéder 1.22 MB
  • 5 fichiers supplémentaires peuvent être joints à ce message

Mesure anti-SPAM :
Recopiez le code que vous voyez dans le champ ci-dessous. Cette mesure sert à bloquer les robots informatiques qui tentent de polluer ce site. Si le code n'est pas clair, essayez de le deviner. Si vous faites erreur, une nouvelle image sera créée et vous pourrez essayer à nouveau.
CAPTCHA
Message: