Bienvenue (chargement en cours - javascript nécessaire)



leftBlock
Agenda
8 au 19 mai 2019
Floralies de Nantes (Nantes, 44, France)
J'y vais


17, 18 et 19 mai 2019
Journées des Plantes de Chantilly (CHANTILLY, 60, France)
J'y vais


17, 18 et 19 mai 2019
Floralies d'Antibes Juan-les-Pins (Antibes Juan-les-Pins, 06, France)
J'y vais


18 et 19 mai 2019
Plantes en fête à Kerplouz (Auray, 56, France)
J'y vais


18 et 19 mai 2019
Fête des plantes d'Apremont (Apremont-sur-Allier, 18, France)
J'y vais


19 mai 2019
Foire aux fleurs et aux plantes rares Saint-Antoine l'Abbaye (Saint-Antoine l'Abbaye, 38, France)
J'y vais


24, 25 et 26 mai 2019
Albertas (Bouc-Bel-Air, 13, France)
J'y vais

Toutes les dates
leftBlock
LocalisationCarte du monde
Où êtes vous ?

Chili RCPC 2017 – Vallenar - Labrar - Huasco - Vallenar – J6

Forum principal - Envoyé par alain 
Fiche de membre Fiche de membre
Chili RCPC 2017 – Vallenar - Labrar - Huasco - Vallenar – J6
mardi 20 février 2018 21:28:03
Suite du voyage.
Mine de rien, la préparation de ces sujets demande pas mal de temps et de travail.
Si cela vous plaît, n'hésitez pas à le dire. Ça fait toujours plaisir et on n'a pas l'impression de faire ça pour rien.
Et s'il y a des choses qui ne semblent pas claires, n'hésitez à poser des questions.



Aujourd'hui, nous allons explorer le côté sud de la vallée du Rio Huasco, entre Vallenar et Huasco.
Après notre petit rituel du plein d'essence, nous prenons plein ouest. C'est Thomas qui conduit la voiture de tête et Inès lui explique que "Pare" veut dire "stop" et qu'il faut s'arrêter.... comme chez nous quand on voit un stop. Il faut tout leur apprendre à ces jeunes... en attendant, heureusement que c'est un peu tôt pour la police, parce que là, on y avait droit....
A Maitencillo, on sort de la route principale pour prendre une piste qui nous mène à notre premier arrêt (RCPC26 ~ RCPB142). Celui ci nous permettra de clôturer la série de Maihueniopsis domeykoensis/crassispina, et comme il est assez richement pourvu en autres cactus, ce sera excellent pour commencer la journée.
Depuis 2011, la piste a été refaite et ...clôturée. Mais, bon, ce n'est pas un barbelé qui va nous arrêter.
Juste au bord de la piste, il y a déjà de quoi ravir Bili.... qui n'a pas pris le temps de refermer la portière... j'ai dit trop tôt "Il y a des Eriosyce, là !".



Celui là, on peut l’appeler Eriosyce napina ssp. lembckei. On le trouve aussi sous le nom Eriosyce napina v. duripulpa. Je ne sais pas trop ce qui distingue ces 2 appellations, probablement 2 noms pour une même chose.



A la différence des autres napina, les vieilles tiges de celui ci peuvent s'élever au dessus du sol de plusieurs centimètres.




En s'éloignant de la piste, on commence à grimper sur une colline qui devrait plaire à un cactophile.



alain - 91



Modifié 1 fois. Dernière modification le 20/02/18 22:01 par alain.
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Chili RCPC 2017 – Vallenar - Labrar - Huasco - Vallenar – J6
mardi 20 février 2018 21:30:48
On y trouve des Miqueliopuntia miquelii avec des Copiapoa coquimbana.



Un Copiapoa d'un peu plus près


Ou là, un Eulychnia acida (une forme un peu prostrée), entouré de Copiapoa (à l'arrière) et de Maihueniopsis crassispina (à l'avant). Attention, ne vous laissez pas abuser, il y aussi un Cumulopuntia leucophaea.


Maihueniopsis crassispina


Le site est fréquenté par 2 autres Eriosyce.
Eriosyce vallenarensis (Neoporteria vrai)



alain - 91
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Chili RCPC 2017 – Vallenar - Labrar - Huasco - Vallenar – J6
mardi 20 février 2018 21:33:18
Et Eriosyce crispa (Horridocactus)


Et quelques Trichocereus





Quelques kilomètres plus à l'ouest, nous partons à la recherche des Copiapoa griseoviolecea. Là aussi, j'avais le souvenir d'une population assez abondante et pourtant nous mettons du temps pour trouver les premiers. On doit être là en limite de répartition.





alain - 91
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Chili RCPC 2017 – Vallenar - Labrar - Huasco - Vallenar – J6
mardi 20 février 2018 21:36:09
Par contre les Miqueliopuntia, cumulopuntia et Eulychnia sont faciles à voir.


Plus rares, puisque je n'ai vu qu'un seul spécimen de chaque, Eriosyce que j'imagine crispa.


Et puis pour ceux qui se posent la question de savoir si griseoviolacea n'est pas qu'une forme de C. coquimbana, la réponse est non, puisqu'ils poussent ensembles (argument qui peut être débattu).


Le départ est donné pour rejoindre le site suivant, mais comme il a été un peu l'habitude pendant ce voyage, la voiture de tête doit s'arrêter pour attendre les suivantes. L'endroit n'est pas très attrayant a priori, puisque coincé entre les usines d'élevage intensif de cochon.


Cet arrêt totalement improvisé révèle son lot de cactus.
Copiapoa coquimbana qui est revenu en masse



alain - 91
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Chili RCPC 2017 – Vallenar - Labrar - Huasco - Vallenar – J6
mardi 20 février 2018 21:38:18
Et Eriosyce napina, une forme différente du site précédent.



On imagine les quantités de ces 2 plantes qui ont fait connaissance avec un bulldozer lors de la construction de ces gigantesques usines. Sans doute plus que les hordes de touristes cactophiles ne pourront jamais s'approprier.

La suite de la journée va nous mener dans les montagnes qui bordent le côté sud de la vallée de Huasco. Pour cela, nous prenons la piste au sud de Freirina. Les abords de cette piste sont colonisés (au début à basse altitude) par des milliers de Copiapoa coquimbana. Les plaques roses sont des Cistanthe en fleur.





alain - 91
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Chili RCPC 2017 – Vallenar - Labrar - Huasco - Vallenar – J6
mardi 20 février 2018 21:40:41



Se mêlant aux Copiapoa, on trouve les habituels Eulychnia acida (?).


Et Miqueliopuntia miquelii. Celui ci à fleur jaune.


On a la chance de trouver aussi un (des ?) Eriosyce crispa.


Et l'omniprésent Mesembryanthemum crystallinum. On dit cette plante originaire d'Afrique du sud. Probablement, mais il y a fort longtemps qu'elle a émigré au Chili. Et pas par une main humaine.


alain - 91
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Chili RCPC 2017 – Vallenar - Labrar - Huasco - Vallenar – J6
mardi 20 février 2018 21:45:18
La piste a vite fait de grimper en abandonnant les Copiapoa coquimbana, mais en gardant Eulychnia et Miqueliopuntia et en voyant la présence de Trichocereus se renforcer.


Dans la description de Copiapoa corralensis, la localité type est donné comme "Sud de Freirina, III region - Chili, sur des collines très abruptes orientées au nord et au nord-est, à 720m et jusqu'à 400m d'altitude, poussant sur une roche granitique blanc jaunâtre qui se brise." Ce qui est très vague...
Mais avec les quelques indices de la publication et un peu de flair (et Google Earth) j'avais une petite idée de l'endroit où s'arrêter.
Effectivement, le moteur des voitures n'était pas encore arrêté qu'on entendait "Copiapoa !!". Ils poussent au bord de la piste.





On pourra remarquer la roche "granitique blanc jaunâtre qui se brise"
Espèce à part entière ? Forme de griseoviolacea ? C'est vrai qu'il y a des différences. Mais il y a aussi pas mal de points communs. Et le site de griseoviolacea précédemment visité n'est pas bien loin. On espère qu'un jour on y verra plus clair...
Les Copiapoa c'est bien, Mais les Eriosyce, c'est bien aussi mais plus difficiles à trouver. Probablement E. crispa.



alain - 91
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Chili RCPC 2017 – Vallenar - Labrar - Huasco - Vallenar – J6
mardi 20 février 2018 21:47:49
et en fruit


Avant de repartir, un coup d'oeil à un Miqueliopuntia à fleur rose.


Vers 1000 mètres d'altitude, un Eriosyce aurata au bord de la piste nous fait signe. Nous nous arrêtons pour le saluer.


Il n'est pas seul, outre les Miqueliopuntia Eulychnia etc habituels, il y a un Eriosyce que je qualifierais d'E. crispa si on s'en tient à la géographie, mais son aspect me fait penser à un Eriosyce eriosizoides. Peut être un effet de l'altitude.


On vient de là.



alain - 91
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Chili RCPC 2017 – Vallenar - Labrar - Huasco - Vallenar – J6
mardi 20 février 2018 21:50:30
Et on va là haut


La piste sur laquelle nous sommes est l'ancienne route qui reliait Coquimbo (La Serena) à Freirina au 19me siècle. Lors de son voyage en Amérique du Sud, Darwin est passé par là. A l'époque l'endroit était relativement peuplé, d'ailleurs on croise nombre de vestiges qui montrent cette occupation : un cimetière, des mines, d'anciennes constructions.
Notre but est justement une de ces constructions : les cheminée de Labrar.
Ce sont les vestiges d'une fonderie de cuivre, avec des fours à réverbère, construite dans les années 1830-1840. Construites avec des briques réfractaires venant d'Angleterre, les cheminées sont hautes de 18 mètres. Le combustible était d'abord du bois puis du charbon venant d' Australie. La fonderie cessa de fonctionner aux environs de 1900.

tel que c'était à l'époque


Tel que c'est maintenant


Sur la gauche on voit un tas scorie, c'est une infime partie ce qu'ont généré les fours pendant 60 ans.
De près, ça donne ça.


C'est clair, elles penchent !


alain - 91
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Chili RCPC 2017 – Vallenar - Labrar - Huasco - Vallenar – J6
mardi 20 février 2018 21:52:23


Après avoir mangé à l'ombre des cheminées, une petite promenade digestive permet d'admirer une jolie touffe d'Aloe Vera : [www.cactuspro.com]
Et aussi des Miqueliopuntia en fleur



Des Eriosyce (pas en fleur). Impossible de donner un nom plus précis



alain - 91
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Chili RCPC 2017 – Vallenar - Labrar - Huasco - Vallenar – J6
mardi 20 février 2018 21:55:35
Et une pensée pour Jeff, une fougère !!


Sur le chemin du retour, pas très loin de Labrar, sur le bord de la piste, il y a des Copiapoa. Mes camarades insistent pour l'appeler C. corralensis. Comme il y a des graines sur les 2 sites et qu'elles germent, on comparera les plantules pour voir.....


Pour terminer la journée, je voudrais voir la mer.... Alors direction Huasco.
1h30 plus tard, arrivés à Huasco, je leur dis: "oui, mais je veux voir la mer de là haut !!"
Ça grogne un peu, mais ils obéissent et grimpent !
Le coup d'oeil vaut la peine.
On voit à gauche en bas, nos voitures.


Bon d'accord, faut aimer les paysages industriels ....


Ce qu'on trouve là haut et en bas à déjà été raconté : [www.cactuspro.com]
Je ne vais pas la refaire. Rien n'a changé.
L'anecdote du jour est qu'arrivé à mi-descente, Christophe s'est aperçu qu'il avait perdu (encore) ses lunettes. La 2me paire. La première avait été perdu quelques jours plus tôt.
il est donc remonté (bel exploit sportif !!)... mais ne les a pas retrouvé
En l'attendant, on cherche les Eriosyce.
Eriosyce crispa, un bel exemplaire


alain - 91
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Chili RCPC 2017 – Vallenar - Labrar - Huasco - Vallenar – J6
mardi 20 février 2018 21:57:59
Eriosyce villosa (et napina)


Et Eriosyce napina. Les dernière photos se font au flash.



On se dit que plutôt que de retourner à Vallenar de suite, on va s'arrêter dans un restaurant de Huasco.
On trouve la Pica
[www.google.com]

Ce n'est pas de la grande cuisine, mais pas grave, c'est bon, ils sont sympa. Ça nous suffit.

C'est de nuit que nous retournons aux cabañas Orlando à Vallenar après cette journée bien rempli.

alain - 91
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Chili RCPC 2017 – Vallenar - Labrar - Huasco - Vallenar – J6
mardi 20 février 2018 22:39:06
Bonsoir,
merci pour tout ce travail pour nous faire partager ce voyage.
bien
C'est passionnant et instructif !
Phil
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Chili RCPC 2017 – Vallenar - Labrar - Huasco - Vallenar – J6
mardi 20 février 2018 23:08:05
Bonsoir
merci de nous faire voyager avec vous
un jour j'irai aussi ... un jour!

William
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Chili RCPC 2017 – Vallenar - Labrar - Huasco - Vallenar – J6
mardi 20 février 2018 23:30:51
Hugh

> il est donc remonté (bel exploit sportif !!)... mais ne les a pas retrouvé

Lui non mais Bili qui a eu le courage (et il en fallait tout de même car la grimpette était longue) de remonter avec lui les a retrouvé un mètre plus loin que là où Christophe avait cherché !
Moi j'avoue que j'ai été un peu lâche, trop crevé, je les ai attendu en bas...
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Chili RCPC 2017 – Vallenar - Labrar - Huasco - Vallenar – J6
mardi 20 février 2018 23:31:28
Bien sûr que ça nous plaît ! Merci pour le temps passé à présenter les photos sourire
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Chili RCPC 2017 – Vallenar - Labrar - Huasco - Vallenar – J6
mercredi 21 février 2018 06:53:38
ericdumans a écrit :
---------------------------
> Lui non mais Bili qui a eu le courage (et il en fallait tout de même car la grimpette était longue) de remonter avec lui les a retrouvé un
> mètre plus loin que là où Christophe avait cherché !
> Moi j'avoue que j'ai été un peu lâche, trop crevé, je les ai attendu en bas...

Tu mélanges tout Eric ! clin d'oeil
Ce sixième jour, seul Christophe est remonté après avoir quasiment tout descendu (et il était motivé, c'était pas de la tarte !), et n'a pas retrouvé ses lunettes.
Pour la suite de l'histoire, ce sera pour la fin du récit, un des derniers jours clin d'oeil

Thomas
Serres dans le 50 et le 57
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Chili RCPC 2017 – Vallenar - Labrar - Huasco - Vallenar – J6
mercredi 21 février 2018 07:45:45
J'aime bien les commentaires à la "Jean Marc Chalet" d'Alain bien
les à cotés du voyage diversifient le versant cactus -cactus du reportage clin d'oeil
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Chili RCPC 2017 – Vallenar - Labrar - Huasco - Vallenar – J6
mercredi 21 février 2018 08:30:50
Sympa ce site bien et j'apprécie particulièrement les Eriosyce napina qui, contrairement aux autres cactus environnants, préfèrent s'enfouir sous terre plutôt que de s'armer de piquants clin d'oeil
Fred
PS : sur une des dernières photos, j'ai aperçu une paire de lunettes. Ne serait ce pas celle qu'a égaré Christophe ? MdR, PdR (lol)
Fred
Aeo
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Chili RCPC 2017 – Vallenar - Labrar - Huasco - Vallenar – J6
mercredi 21 février 2018 09:27:36
Merci du partage, toujours passionnant.

On voit des plantes assez gonflées, en fleurs, en graines, bref, à différents stades de végétation. Sachant, par exemple que Mesembryanthemum crystallinum demande pas mal d'eau pour arriver à fleurir.... ces cailloux chiliens seraient-ils arrosés plus régulièrement que ne le laisse croire le soleil des photos ? Y-a-t-il des ruissellements multiples et différents qui arrosent les plantes selon la configuration des pentes (ou celle des vents) ? Le choc thermique du soleil sur la pierre puis du refroidissement de la nuit est-il suffisant pour créer une condensation propice au développement des plantes ?

Biscarrosse, Landes, Aquitaine. Serre froide et véranda non chauffée ; environnement humide et venteux en hiver (-8° maxi)
Auteur:

Votre adresse électronique:


Sujet:


Attention : votre message doit respecter la charte du forum du CF.

Pièces jointes:
  • Types de fichier autorisés : gif, jpg, png, doc, odt, xls, ods, txt, pdf, xlsx, docx, pptx, jpeg
  • La taille d'un fichier ne peut pas excéder 250 KB (Voyez ici comment réduire facilement la taille de vos photos)
  • L'ensemble des fichiers ne peut excéder 1.22 MB
  • 5 fichiers supplémentaires peuvent être joints à ce message

Mesure anti-SPAM :
Recopiez le code que vous voyez dans le champ ci-dessous. Cette mesure sert à bloquer les robots informatiques qui tentent de polluer ce site. Si le code n'est pas clair, essayez de le deviner. Si vous faites erreur, une nouvelle image sera créée et vous pourrez essayer à nouveau.
CAPTCHA
Message: