Bienvenue (chargement en cours - javascript nécessaire)



Agenda
1er et 2 juin 2024
Couleurs Cactus (Saint-Beauzire, 63, France)
J'y vais
1er et 2 juin 2024
Tauzia fête les jardins (Gradignan, 33, France)
J'y vais
1er et 2 juin 2024
Fête des jardiniers au chateau du Lude (Le Lude, 72, France)
J'y vais
2 juin 2024
Fête des plantes de Lamontjoie (Lamontjoie, 47, France)
J'y vais
4 juin 2024
Conférences SNHF AJEM ARIDES SSF (Variable, France)
J'y vais
8 et 9 juin 2024
ACS (Bédée, 35, France)
J'y vais
Toutes les dates

Ne pousse ni ne meurt

Forum principal - Envoyé par yvette 
Fiche de membre Fiche de membre
Ne pousse ni ne meurt
vendredi 1 septembre 2023 11:42:19
.

Depuis août 2018 où je l’aî prélevé sur les monts de Saint Étienne de Tinée cette joubarbe survit exposée au soleil à l’est sur mon balcon à Nice dans un petit pot Elle a sans doute le mal du pays natal car elle refuse de se développer. Eau très peu ts les 15 jours actuellement. Quelqu’un a t il des suggestions à me faire ?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 01/09/23 13:09 par alain.
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Ne pousse ni ne meurt
vendredi 1 septembre 2023 12:05:40
Tu peux ètre un peu plus généreux en arrosages, etvsurtout diviser par 2 la taille de tes graviers.

Récupère deux ou trois tiges latérales que tu effeuilles modérément et que tu plante dans le même pot mais en verticalisant plus la tige.

Tu as ce substrat jusqu'au fond ou ce sont juste des cailloux de surface?

Dans un pot de ce type, je remplirais le pot au quart avec du grossier comme il y en a en surface actuellement, puis je complèterais avec un substrat composé de 70% de gravier moitié moins gros, et de 20% de terreau et 10% de "tout venant".

Dehors toute l'année, exposition est ou ouest.

Sud éventuellement quand elle aura bien pris!
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Ne pousse ni ne meurt
vendredi 1 septembre 2023 12:15:11
assoiffeur pas bienpas bienMdR, PdR (lol)
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Ne pousse ni ne meurt
vendredi 1 septembre 2023 16:01:25
Normal seringa ; ces plantes de montagne n'aiment pas du tout les étés des villes du sud, il y fait trop chaud pour elles.
La touffe grise est bien morte, il faut l'enlever. Ces espèces à petites feuilles sont plus sensibles à la chaleur et aux atmosphères sèches. Mets le pot au nord si c'est possible (surtout pas au sud à Nice ou Marseille) ou bien à l'ombre si changer d'exposition est impossible. Arrose généreusement au printemps, en automne, voire en hiver s'il ne pleut pas pendant longtemps. En été, il vaut mieux être prudent. Chez moi elles pourrissent si j'arrose l'été car apparemment elles se mettent en dormance.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 01/09/23 16:09 par pincettes.
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Ne pousse ni ne meurt
vendredi 1 septembre 2023 16:14:12
Merci à Laurent, Pincette et Philippe pour vos conseils dont je vais tenir compte. Le pot est effectivement rempli de graviers.
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Ne pousse ni ne meurt
vendredi 1 septembre 2023 16:23:35
Ce que dit Pincettes est vrai dans une culture en pot et sur substrat classique, et s'applique surtout pour la reprise de cette plante qui est bien épuisée.

Ce sera à relativiser une fois la reprise réalisée, dans deux ans, si tu possèdes une rocaille avec des emplacements en pentes, voir verticaux où l'installer, ou si, comme je t'y invite, tu l'installes dans/sur un substrat caillouteux grossier.

Ce type de substrat hyper aéré préviendra la pourriture, et plus tu choisiras un pot gros, pas forcément profond, meilleures seront tes chances.

De três nombreuses joubarbes supportent bien les fortes chaleurs une fois installées en rocaille pure, moyennant un ou deux mouillages hebdomadaires à la belle saison.

Ta priorité: la reprise! Et perso, je dégagerai un peu pour voir de quoi il retourne.

Si tu es tout gravier jusqu'au fond, c'est parfait!!!



Modifié 1 fois. Dernière modification le 01/09/23 16:25 par LaurentdeLyoncentre.
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Ne pousse ni ne meurt
vendredi 1 septembre 2023 16:28:15
Tu auras tout le temps de lui donner à bouffer en "surfaçant" dans les mois qui viennent, et si le pot reste dehors, les insectes, mousses et autres champignons feront le reste...
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Ne pousse ni ne meurt
vendredi 1 septembre 2023 17:05:15
Super ! Priorité la reprise OK Puis installation dans substrat caillouteux, dehors sur le balcon. Ensuite « Donner à bouffer en surfaçant » j’avoue mon incompréhension ?!?? Peux-tu m’éclairer ?
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Ne pousse ni ne meurt
vendredi 1 septembre 2023 17:27:01
La reprise, c'est d'abord la production de racines.
Donc un substrat adapté pour que tu puisses arroser généreusement et sans risques pour induire la production de racines. Pour ça tes plantes, mêle dans leur état, ont encore suffisamment de réserves.

Quand je parle de "surfacer" je sous-entends ne pas hésiter, à l'occasion, à saupoudrer au dessus du substrat une feuille séchée récupérée ailleurs, une petite cuillère de terre de jardin ou de terreau bien sec, sans trop en mettre, genre toutes les trois semaines, tous les mois, histoire d'accompagner la reprise avec un apport.

Tu verras avec le temps, mais si comme moi tu leur préfères un port naturel plutôt que l'aspect grassouillet sous lequel on les achète généralement dans les bourses, les nourrir est aujourd'hui secondaire.
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Ne pousse ni ne meurt
vendredi 1 septembre 2023 17:52:13
Ou la je ne comprend pas
On parle de Joubarde
La Joubarde se plaît très bien dans un sol terreux avec en mélange du drainant ( petit gravier)
Et surtout ne pas la priver d'eau
Attention cette plante ne supporte pas du tout l'intérieur

Alain du 02 Aisne 3 serres froide et 1 serre chauffer
ARIDES N° 911
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Ne pousse ni ne meurt
vendredi 1 septembre 2023 19:14:17
Merci. encore pour votre aide clin d'oeilclin d'oeil
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Ne pousse ni ne meurt
samedi 2 septembre 2023 09:28:33
Bonjour verdoc,

Oui, nous parlons bien de JoubarBe, effectivement, et si elles se plaisent dans une très grande variété de substrats, elle ne s'y développent pas forcément de la même manière.

Le comportement à adopter pour garantir la reprise de cette joubarbe ne consiste pas à lui donner un substrat standard dès maintenant (ni jamais?): le risque de pourrissement est bien trop élevé jusqu'à la reprise.

Une potée de joubarbe, une fois enracinée, se contente à 80% de son appui sur la roche comme substrat et pour la rétention d'eau.

Si il serait effectivement possible, et satisfaisant, de faire raciner quelques boutures rapidement dans un substrat généreux, ça ne permettrait que d'obtenir des individus grassouillets, fragiles et bien peu capables d'autonomie avant d'avoir repris leur port naturel. Autant s'y prendre bien dès à présent

... et nul besoin de la sur-nourrir pour la faire reprendre, simplement une humidité suffisante et quasi-permanente, sur un support minéral et grossier bien ventilé où elle ne risque pas de pourrir.

Sous leur meilleur jour, en nature, elles n'ont besoin que d'une grande stabilité thermique au niveau des racines - au demeurant pas bien grandes - et de la pierre comme support et régulateur thermique.





Je t'avoue que, possédant une petite trentaine de types, je n'achête jamais aucune joubarbe sur les foires: généralement vendues en godets et enracinées sur un substrat généreux, elles sont obèses et leur acclimatation en rocaille est laborieuse, très difficilement garantie, et leur aspect change du tout au tout.

Inversement, la reprise de boutures trapues récupérées en rocailles extérieures et cultivées dans les conditions pré-citées ne présente aucune difficulté majeure !

Seringa a eu le bon réflexe en la disposant de la sorte sur gravier. Son erreur réside seulement dans le fait de ne pas l'avoir humidifiée suffisamment, et trop peu enterrée.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 02/09/23 09:30 par LaurentdeLyoncentre.
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Ne pousse ni ne meurt
samedi 2 septembre 2023 09:44:03
Seringa, un dernier conseil,

La reprise des joubarbes est parfois facilité par une compression, un écrasement.

Quand je les plante dans une fissure de roche, sans substrat aucun, je cale et je compresse légèrement la bouture entre deux cailloux que je coince fortement de part et d'autre. Outre l'isolation des premières racines ils confèrent une stabilité qui favorise grandement la fixation.

Peut-être que pour la reprise de ta plante, ne rien changer d'autre au final qu'un gros cailloux bien lourd de la taille de la moitié du diamètre de ton pot simplement posé sur la moitié sèche que l'on voit sur la photo qui pourrait apporter cet écrasement nécessaire, ainsi qu'une zone en dessous fraîche et stable thermiquement pour favoriser la reprise!

Bonne chance à elle, et bonne culture à toi!



Modifié 1 fois. Dernière modification le 02/09/23 09:47 par LaurentdeLyoncentre.
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Ne pousse ni ne meurt
samedi 2 septembre 2023 13:45:36
Comme elles sont belles ! Je vais tenter l’écrasement que tu me proposes. Le résultat obtenu est très probant. Encore merci !
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Ne pousse ni ne meurt
dimanche 3 septembre 2023 12:02:54
Comme elles sont belles !

Oui, mais ce ne sont pas les miennes! Ce sont des Cévenoles prises en photo par 30°C à la mi-juillet.

Je n'ai pas de photos de mes installations actuelles, et ne peux en réaliser rapidement, mais voici d'anciennes photos d'une autre de mes installations dans la ville de Lyon intra-muros, des images faites au printemps comme en attestent les floraisons de Chamaecereus!



Le mur, exposé au sud, fait 60cm de large et est un ouvrage sans remblais arrières, les pierres sont assemblées "à sec", en appui "3 points" et cimentées très ponctuellement sur le quart arrière.

La culture du haut est une haie de groseilliers qui borde un vaste potager arrosé régulièrement.

La pelouse devant est un vaste espace non-arboré de 2000m2 qui se retrouve asséché deux mois dans l'année, parfois plus, et ce dès la mi-juin.

Le soleil tape globalement en continu dès qu'il est au-dessus de 20°, et au maximum au solstice d'été, l'éclairage direct s'étale de 7h30 à 18h00.

Le mur est chaud à très chaud pendant 3 ou 4 mois et parceque nous sommes en ville, la température baisse peu la nuit.

A la belle saison, le muret entier est arrosé 5 minutes chaque soir entre 18h00 et 21h00.



On voit bien la largeur des fissures, vides sur 40 cm de profondeur dans lesquelles les plantes doivent certainement profiter des résidus de nids de lézards et autres fourmilières disséminées ça et là.

On voit également le recouvrement de la pierre et la manière dont la plante constitue un vaste volume de rétention d'eau et de régulation de la température bien plus important que son système racinaire.




Si les joubarbes sont effectivement sensibles à la chaleur et au plein soleil, les conditions de cultures y font énormément...
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Ne pousse ni ne meurt
lundi 4 septembre 2023 12:54:47
Merci pour toutes ces informations autour de la culture des joubarbes. C’est passionnant !
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Ne pousse ni ne meurt
lundi 4 septembre 2023 13:07:42
Bonjour Seringa, j'habite Marseille, balcon exposé sud et je te confirme que les joubarbes souffrent l'été.
Pour éviter qu'ils sèchent, les installer dans un endroit à mi-ombre, substrat plus humifère que pour les cactus et arroser régulièrement l'été.

stapelia Tistou les pouces verts - MARSEILLE - je cultive mes plantes sur balcon
Y'a du monde au balcon, Groupe Facebook pour les amateurs d'Asclepiadacées, Liste des plantes succulentes à fleurs parfumées
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Ne pousse ni ne meurt
lundi 4 septembre 2023 14:52:20
L'utilisation d'un substrat plus humifère que les cactus cumulé à des arrosages estivaux sont une bombe à retardement en cas de fortes chaleurs!

Arrosage, oui, substrat nourricier, niet!
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Ne pousse ni ne meurt
lundi 4 septembre 2023 15:01:10
Quant aux chaleurs Marseillaises, ça fait bien 20 ans que Lyon joue à qui mieux-mieux avec certaines villes du sud de la France en ce qui concerne les pics de chaleurs et sans influence du littoral.

La raison principale pour laquelle la culture des joubarbes est effectivement plus ardue à Marseille que plus au nord est moins les chaleurs estivales qu'une faible amplitude thermique sur l'année et l'absence de vraies périodes de froid et de gel qui leur sont très profitables.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 04/09/23 15:05 par LaurentdeLyoncentre.
Fiche de membre Fiche de membre
Re: Ne pousse ni ne meurt
mardi 5 septembre 2023 09:46:14
Laurent, autant je trouve tes remarques et explications parfaitement claires, appropriées et opportunes, mais les conclusions de tes raisonnements un brin radicales : je connais un grand nombre de jardin de Joubarbes, dans le sud comme ailleurs qui défient toute logique d'observation de plantes dans l'habitat. Notamment au niveau du substrat.
Rien ne vaudra jamais, une fois acquise la connaissance théorique, l'habitude et l’expérience de certaines plantes et les grandes discussions entre jardinier ^^
Une chose est sûre, arrosez vos semper en été s'ils sont très bien exposés et dans un substrat très minéral ou ils feront comme en montagne dans les stations versant sud au mois d'aout : ils sacrifieront une grande partie de leur matière, je suppose, pour assurer leur survie.
Une seconde est presque sûre, des plantes poussant en moyenne montagne n'ont pas grand chose à faire à Marseille ou à Nice. Mais encore une fois, certains y arrivent, et les plantes sont magnifiques! Il ne faut juste pas les regarder en période de repos. ^^

Jérémie, 46.
Auteur:

Votre adresse électronique:


Sujet:


Attention : votre message doit respecter la charte du forum du CF.

Pièces jointes:
  • Types de fichier autorisés : gif, jpg, png, doc, odt, xls, ods, txt, pdf, xlsx, docx, pptx, jpeg, mp4, webp
  • La taille d'un fichier ne peut pas excéder 300 KB (Voyez ici comment réduire facilement la taille de vos photos)
  • L'ensemble des fichiers ne peut excéder 1.46 MB
  • 5 fichiers supplémentaires peuvent être joints à ce message

Mesure anti-SPAM :
Recopiez le code que vous voyez dans le champ ci-dessous. Cette mesure sert à bloquer les robots informatiques qui tentent de polluer ce site. Si le code n'est pas clair, essayez de le deviner. Si vous faites erreur, une nouvelle image sera créée et vous pourrez essayer à nouveau.
Message: